Critique de Un Mariage compliqué

Un Mariage compliqué

EUR 9,99
7.1

Scénario

6.5/10

Acteurs

7.0/10

Réalisation

7.0/10

Bande originale

8.0/10

Les pour

  • Une belle bande originale
  • Une bonne Janet Leigh

Les contre

  • Robert Mitchum bien trop conventionnel

Twitter : #UnMariagecompliqué #HolidayAffair @warnerbrosfr

Titre VO : Holliday Affair

Réalisateur : Don Hartman

Acteurs : Robert Mitchum, Janet Leigh, Wendell Corey, Gordon Gebert

Durée : 1h27

Date de sortie : 1949

Un mariage compliqué est un joli film surfant sur la vague des fêtes de fin d’années bien qu’il n’appuie pas constamment dessus en accumulant les clichés du genre. S’il y a un bien l’évocation de Noël, une scène avec de la neige et un repas familial, le propos du film n’est pas vraiment là.

L’histoire est centrée sur une jeune mère célibataire, veuve de guerre et qui a bien du mal à avancer avec sa vie au point de refuser tout engagement et ce même avec l’homme qu’elle aime depuis 2 ans.

Alors que son emploi lui fait rencontrer Steve Mason, sa vie va prendre une drôle de tournure.

Film à la fois romantique ou triste, selon que l’on accroche au personnage de Steve (Robert Mitchum) ou celui de Carl (Wendell Corey), ce film est avant tout l’occasion de découvrir Janet Leigh dans son 10ème film (en Deux ans de carrière). Janet Leigh qui deviendra, on le sait tous l’héroïne de Psychose quelques années plus tard.

La jeune femme y est déjà brillante et interprète parfaitement cette mère célibataire tiraillée entre deux hommes ainsi que son envie de ne pas aller de l’avant. Du côté masculin, Robert Mitchum joue les séducteurs de manière un peu trop classique, n’apportant finalement pas grand chose à son rôle là où Wendell Corey offre un personnage plus complet. Malgré tout, l’homme qui colle la vedette à tout le monde est le jeune Gordon Gebert (qui aujourd’hui a arrêté le cinéma) tant il a ce côté petit enfant mignon et touchant.

Ainsi on sera marqué par la scène où il rend le train ou encore celle où il regarde discrètement le paquet cadeau. A la fois bon acteur et avec une tête d’ange, Gordon Gebert élève son rang de second rôle à celui de premier tant il se fait remarquer dans chacune de ses scènes.

Au niveau du scénario, bien que relativement classique, Un mariage compliqué laisse incertain l’issue du film jusqu’à la toute fin qui au choix vous rendra heureux ou vous brisera le coeur. On regrettera une petite histoire annexe un peu sortie de derrière les fagots et liée à une agression n’apportant pas grand chose à la trame principale, mais dans l’ensemble le film est plaisant et se laisse vraiment apprécier.

Concernant la bande originale, celle-ci est à l’image de nombreux films des années 40, très agréable et aujourd’hui emprunte de nostalgie.

Un mariage compliqué est un joli petit film que l’on apprécier regarder de temps à autre et constitue une jolie découverte et notamment pour Janet Leigh.

Le film a eu son remake en 1996.

Be the first to comment

Laissez nous un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :