Critique de Los Conductos

Los Conductos

5.7

Scénario

5.0/10

Réalisation

6.0/10

Casting

6.0/10

Les pour

  • Une certaine puissance visuelle et sonore...

Les contre

  • ... mais un peu trop philosophique. On adhère ou pas.

Twitter : #LosConductos #CEFF2020 @CEfilmFestival

Réalisateur : Camilo Restrepo

Casting : Luis Felipe Lozano, Fernando Úsaga Higuíta, Camilo Restrepo

Durée : 1h10

Date de sortie : Vu lors du Champs Elysées Film Festival 2020

Séance particulière ce soir au Champs Elysées Film Festival. Los Conductos dresse le portrait d’une âme torturée qui vient tout juste de s’échapper d’une secte religieuse. Alors qu’il tente de survivre grâce à un abri de fortune et un petit boulot dans une usine à tshirt, il va s’interroger sur tout ce qui l’entoure et sur sa propre vie.

Durant 1h10, on va suivre Pinky dans son parcours cauchemardesque. La réalisation est minimaliste et les dialogues sont très peu présents laissant la place principalement à une voix off, celle du personnage principal, qui va nous parler de la secte et récitait des textes philosophiques.

Derrière le film, même à travers lui, se dégage une certaine puissance visuelle et sonore. Mais nous avons eu des difficultés à nous accrocher au récit qui était parfois confus. Peut-être que nous n’étions pas préparés à cette approche philosophique et qu’il faudrait prendre un certain recul pour l’apprécier.

Be the first to comment

Laissez nous un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :