Critique de Les Promesses

Les Promesses

7.2

Scénario

7.0/10

Casting

7.5/10

Réalisation

7.0/10

Les pour

  • Isabelle Hupert et Reda Kateb
  • Un film politique mais pas pompeux
  • Un sujet de l'ombre mis en avant

Twitter : #LesPromesses @WildBunch

Réalisation : Thomas Kruithof 

Casting : Isabelle Huppert, Reda Kateb

Durée : 1h38

Date de sortie : 26 janvier 2022

Les films politiques faut parfois s’accrocher tellement le sujet n’est pas toujours plaisant pour tous. Ici, dans Les Promesses, le contexte abordé peut parler à certains. Celui d’une situation que malheureusement beaucoup de gens connaissent. Le logement insalubre et les complications qui s’enchaînent au sein des copropriétés.

Pour explorer ce thème, on va suivre une maire proche de la fin de son mandat qu’elle ne souhaite pas renouveler et qui se bat depuis plusieurs années pour faire passer un plan de sauvetage concernant un quartier insalubre. A travers les échanges avec son directeur de cabinet et les différents intervenants entre membres politiques, propriétaires des appartements de la cité en perdition et autres protagonistes, on va suivre ce combat jusqu’à son dénouement. Une ambiance thriller est un peu donné au film permettant un rythme assez soutenu et nous tenant en haleine.

Isabelle Huppert dans le rôle de la maire dégage une grande force et une présence imposante. Reda Kateb dans le rôle de son directeur de cabinet est convaincant.

Le réalisateur Thomas Kruithof et son équipe se sont beaucoup documentés à travers des rencontres et des recherches sur le terrain pour rendre le plus crédible possible le long métrage. Ainsi, même si la part de fiction reste marquante, on retrouve une part de réalité plausible et ça fait presque peur tout en voulant garder une part d’espoir dans le drame.

Be the first to comment

Laissez nous un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :