Critique de « Les Nouveaux Sauvages »

Avis:

Twitter : #LesNouveauxSauvages @warnerbrosfr

Titre Original : Relatos salvajes

Acteurs : Ricardo Darín, Oscar Martinez, Leonardo Sbaraglia, Erica Rivas, Dario Grandinetti, Julieta Zylberberg, Rita Cortese

Réalisateur : Damián Szifron

Date de sortie : 14 janvier 2015 (2h02min)

Synopsis :

L’inégalité, l’injustice et l’exigence auxquelles nous expose le monde où l’on vit provoquent du stress et des dépressions chez beaucoup de gens. Certains craquent. Les Nouveaux sauvages est un film sur eux. Vulnérables face à une réalité qui soudain change et devient imprévisible, les héros des Nouveaux sauvages franchissent l’étroite frontière qui sépare la civilisation de la barbarie. Une trahison amour, le retour d’un passé refoulé, la violence enfermée dans un détail quotidien, sont autant de prétextes qui les entraînent dans un vertige où ils perdent les pédales et éprouve l’indéniable plaisir du pétage de plombs.

Les Nouveaux Sauvages

Dès le début le ton est donné et le film nous promet d’être complètement déjanté, fou et barbare. Les Nouveaux Sauvages se (dé)compose en plusieurs parties, c’est en fait un film à sketchs avec pas loin de 6 sketchs tous différents les uns des autres nous offrant des personnages complètement barrés et tordant, pouvant refléter ce qu’on est dans la véritable vie. Le cinéaste argentin s’amuse à filmer la bêtise humaine et l’absurde en recourant à l’humour trash ravageur, noir et politiquement incorrect.

Les situations et les personnages des différents sketchs ne sont pas liés et mis à part le pétage de plombs, il n’y a aucun fil conducteur. Le film est à mourir de rire et l’on ne s’ennuie pas une seule seconde tant les sketchs s’enchaînent, ne nous laissant nullement le temps de souffler. Nous faisons face à une société bancale où les faibles sont abusés par les riches et où l’ordre a cédé le pas au chaos. L’humour repousse les limites du genre et on se tord de rire face à des situations qui nous repoussent dans nos limites.

La performance des acteurs est épatante et impeccable, la mise en scène est très dynamique et bien rythmée. je ne m’attendais pas à un tel film aussi jouissif.  Le réalisateur a fait ici un travail incroyable niveau scénaristique.

Les Nouveaux Sauvages est un film très osé, hilarant et complètement déjanté du début à la fin. On en redemande encore. Le long-métrage commence donc la nouvelle année en beauté.

Be the first to comment

Laissez nous un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :