Critique de « La marche »

Avis:

Twitter: #lamarche Acteurs: Hafsia Herzi, Tewfik Jallab, M’Barek Belkouk,  Olivier Gourmet,  Charlotte Le Bon, Jamel Debbouze, Lubna Azabal Réalisateur : Nabil Ben Yadir Date de sortie  27 novembre  2013 La marche banniere

Bande annonce:  marche photo 01

Prenez un excellent film et ajouter une grosse vedette pour faire vendre et laisser cette vedette en faire… Un film basique et énervant ! C’est en effet l’erreur commise par Nabil Ben Yadi en ajoutant Jamel Debbouze au casting de son film. Que l’on se comprenne bien, je n’ai absolument rien comme Jamel que j’aime beaucoup et qui peut être excellent au cinéma… Quand il n’essaye pas à tout prix de faire son show et de voler la vedette aux autres. De sa façon d’entrer en scène ici comme sorti de nul part, ressemblant plus au départ à un simple clin d’oeil, à la fin du film où il exagère dans tout, Jamel est on ne peut plus désagréable sur toute la durée du film. Pourtant, l’histoire de ces jeunes qui décident de traverser plusieurs villes de France pour combattre le racisme dans les années 80 est intéressante et menée par d’excellents acteurs tels que Hafsia Herzi, Tewfik Jallab, M’Barek Belkouk ou encore Olivier Gourmet et Charlotte Le Bon.

marche photo 02

La plus part des acteurs cités ci dessus servent l’histoire plus qu’ils n’essayent de tirer la couverture sur eux en en  faisant des caisses et bien au contraire, jouent par fois de façon vraiment prenante (mention spéciale à Hafsia Herzi et M’Barek Belkouk). march3Mais que les fans de Jamel se rassurent… Il y a plus énervant encore et la palme revient à Lubna Azabal agaçante dans chacune de ses scènes. Elle ne fait que hurler, se rend détestable à chaque scène et alors que le film est censé promouvoir la «Non violence et la non haine», après 15 minutes de film, on a juste envie de se lever de lui hurler «Tu vas la fermer ta g**** « et lui en mettre une, tant elle est pénible ! De plus lorsqu’à la fin elle devient subitement gentille, on sentait venir le truc gros comme une maison mais surtout il est trop tard. Elle a gâché le film. Pourtant  Lubna Azabal (que je ne connaissais pas particulièrement) semble une bonne actrice mais mal dirigée pour l’occasion, un peu comme si le réalisateur lui avait demandé de se rendre vraiment détestable pour qu’à la fin le public sorte un « hannnnnn » une fois qu’elle est sympa ! Sauf que ce genre d’effet fonctionne mieux dans la subtilité et pas dans l’énervement permanent ! En gros, nous avons là une belle histoire, une superbe musique (vraiment réussie), une réalisation plutôt sympa mais un film gâché par deux acteurs ! Pour tout vous dire, alors que c’est le genre de film que j’aime revoir généralement de par son message, il me sera impossible de le faire avec celui ci tant je suis sorti énervé. Couper un peu des deux dans le film pourrait le rendre bien meilleur ! Le comble est que j’avais vraiment envie d’aimer ce film et que même après avoir relu ma critique, je ne peux m’empêcher de penser que c’est vraiment vraiment dommage !!!

Be the first to comment

Laissez nous un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :