Critique de Happy Birthdead

Happy Birthdead

8.9

Scénario

8.7/10

Acteurs

8.9/10

Réalisation

9.0/10

Bande Originale

9.0/10

Les pour

  • De bons acteurs
  • Un bon suspens
  • Une bonne BO

Twitter : #HappyBirthdead @UniversalFR

titre VO: Happy DeathDay

Réalisateur : Christopher Landon

Acteurs : Jessica Rothe, Israel Broussard, Ruby Modine, Charles Aitken, Laura Clifton, Rachel Matthews

Durée : 1h36

Date de sortie : 15 novembre 2017

Et si le dernier bon film d’horreur de la fin des 90’s arrivait 17 ans plus tard…

Happy Birthdead est exactement le film que l’on attendait après les succès de Scream, Urban Legend ou encore Souviens-toi l’été dernier.

Dans la fin des 90’s et le début des années 2000, quand on allait au cinéma voir un film d’horreur, on n’y allait pas obligatoirement pour du gore, mais surtout pour avoir un film avec une bonne intrigue, de bons acteurs, une très bonne bande originale et un scénario travaillé. Si en plus il y avait un peu d’humour, alors c’était tout bon.

Alléluia, après pratiquement 20 ans de navets… Happy Birthdead arrive cette année et nous rajeunit de 17 ans minimum en proposant exactement tous les ingrédients cités ci-dessus et qui nous faisaient nous déplacer au cinéma à la fin des 90’s.

Doté d’un scénario original et d’un concept risqué (car cela peut rapidement devenir ridicule), Happy Birthdead offre une histoire prenante du début jusque la fin, comprenant de nombreux rebondissements ainsi que de nombreuses fausses-pistes tout en restant intelligent et surtout en évitant les pièges liés au concept même de « Une journée sans fin« .

On ne s’ennuie jamais devant le film, on reste captivé et comme l’actrice principale, on essaye de trouver qui peut bien lui en vouloir au point de vouloir la tuer, sauf que comme elle, à chaque échec, on recommence encore et encore à chercher.

On appréciera fortement certains clins d’oeil comme celui fait à « Un jour sans fin » ou encore à Freddy 4 (a voir si celui-ci était volontaire, mais lors d’une scène, Tree rappelle inévitablement Alice interprétée par Lisa Wilcox).

Les acteurs du film sont vraiment bons, à commencer par l’actrice principale, Jessica Rothe, à la fois séduisante, badass, amusante et vraiment douée. Les autres filles du film sont également douées et nous amusent vraiment avec leur côté « Sorority girl » ridicule. Pour ce qui est du casting masculin, Charles Aitken est plutôt moyen, mais heureusement n’apparaît pas tant que ça contrairement à Israel Broussard qui lui est parfait en ado aux hormones bouillonnant.

La bande originale est quant à elle excellente en alternant à la fois de vieux standards de la chanson comme le magnifique « Since I don’t have you » de The skyliners avec des titres plus modernes à l’image de « Confident » par Demi Lovato.

Cette bande originale fait elle aussi très années 2000, à savoir une BO énergique et servant le film et non une énième BO avec le seul intérêt que celui de Hurler et masquer du vide comme c’est souvent le cas dans les films récents. En bonus… Il n’y a pas Sia qui se retrouve depuis 3 ans sur toutes les BO !

Véritable bonne surprise, Happy Birthdead est de ces films réussis que l’on prendra plaisir à revoir encore et encore et encore et encore et encore et encore…

Be the first to comment

Laissez nous un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :