Critique de Dunkerque

Dunkerque

10

Scénario

10.0/10

Acteurs

10.0/10

Réalisation

10.0/10

Bande originale

10.0/10

Les pour

  • Une maitrise du suspence
  • Une musique puissante
  • Un casting sublime
  • Une réalisation parfaite et intelligente

Twitter : #DunkerqueLeFilm ‪@warnerbrosfr

Réalisateur : Christopher Nolan

Acteurs : Fionn Whitehead, Harry Stiles, Tom Hardy, Jack Lowden, Cillian Murphy, Mark Rylance, Kenneth Branagh, James D’Arcy, Aneurin Barnard, Tom Glynn-Carney

Durée : 1h46

Date de sortie : 19 juillet 2017

Christopher Nolan est de retour au cinéma et nous propose à nouveau un immense film. Avec Dunkerque, son regard se porte cette fois-ci sur les événements survenus sur les plages de Dunkerque et ses alentours entre mai et juin 1940. Alors que les armées françaises et anglaises sont repoussées par l’ennemi, les soldats se retrouvent coincés face à la mer avec comme seul espoir la fuite vers l’Angleterre.

Dès les premières secondes, Christopher Nolan nous plonge, nous spectateurs, non pas dans l’enfer de la guerre, mais dans celui de l’attente vers cet espoir de fuir et de réussir à survivre. Pour détailler le point de vue, trois lieux distincts mais proche feront offices de décors. D’un côté la plage et sa jetée avec ses 400 000 soldats à évacuer, d’un autre la mer où se croisent les grands vaisseaux marins (destroyers) et autres bateaux Enfin pour finir, il y a les airs où la Royal Air Force se démène pour aider au mieux ses alliés au sol. Tout au long du film, on ne pourra qu’admirer la maîtrise du montage et sa conscience de la temporalité. Christopher Nolan prouve encore son génie et la musique de Hans Zimmer vient, comme très souvent lors de leur multiple collaboration, renforcer son propos. Durant 1h46, on est totalement fait prisonnier du suspens et de la tension pesante qu’ont pu vivre ces hommes et femmes durant cette terrible mission dynamo qui aura sauvé de nombreuses vies. Aucun des personnages n’est mis plus en avant comparé à un autre et la présence d’un minimum de dialogues permet d’accentuer cette oppression entre le silence de l’attente et le bruit des bombes, du vent et des vagues. Le son donne le ton et le rythme au film prend une importance radicale.

Pour Dunkerque, Christopher Nolan a choisi de tourner en décor réel et cela se ressent fortement à l’image. Les choix techniques, comme le format Imax des caméras, permettent une totale immersion. Les images et plans sont sublimes et un studio n’aurait pu retranscrire en totalité la situation d’angoisse. Ainsi les plus de 1000 figurants ont pu s’imprégner de la force historique des lieux. Avoir pu utiliser également les véritables vaisseaux marins présents lors de cette seconde guerre mondiale ainsi que les Spitfire, pour la partie aérienne, impressionne et apporte encore plus d’authenticité.

Les acteurs principaux sont tous parfaits. Fionn Whitehead et Harry Stiles se positionnent déjà en artistes prometteurs tout comme le reste de leur camarade de la même génération. Quand aux têtes plus connues, on reste fasciné par leur interprétation au poil que ce soit pour Tom Hardy, Cillian Murphy, Kenneth Branagh, James D’Arcy ou encore Mark Rylance. Un casting de bonheur pour un chef d’oeuvre du film de guerre qui réussit à nous tenir en haleine jusqu’à la dernière seconde.

Dunkerque démarre déjà fort dans les salles et on espère qu’il poursuivra une très belle route car il le mérite grandement.

Be the first to comment

Laissez nous un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :