Critique de « Crazy Rich Asians »

Crazy Rich Asians

6.3

Scénario

4.0/10

Casting

8.0/10

Réalisation

7.0/10

Bande originale

6.0/10

Les pour

  • Michelle Yeoh
  • Couleurs et décors Tape-à-l'oeil

Les contre

  • Romance vu et revue
  • Quand même bien niais

#Twitter : #CrazyRichAsians @warnerbrosfr

Titre VO :

Réalisateur : Jon M. Chu

Acteurs: Constance Wu, Henry Golding, Michelle Yeoh, Gemma Chan…

Durée: 2h00

Date de sortie : 07 Novembre 2018

Véritable succès critique et commercial et grosse surprise lors de sa sortie cet été aux US, le phénomène Crazy Rich Asians débarque dans nos salles tardivement puisqu’il est programmé depuis mercredi dernier. Et face à la concurrence assez costaud, le film peine un petit peu à faire parler de lui.

La faute à une histoire romantique à l’eau de rose, sans doute déjà vue et revue et qui commence à lasser le public, même quand celle-ci est revisitée avec un casting intégralement asiatique et qui diffère légèrement des clichés habituels pour en proposer quelques nouveaux. Et Crazy Rich Asians, c’est un peu ça : le gratin des acteurs et actrices qui font mouche dans leurs domaines, pour beaucoup de niaiseries tout de même bien prévisibles.

Alors on passe ceci-dit un moment sympa. Pas inoubliable mais vu le budget mis dans cette entreprise, on ne pourra que dire wow devant la villa cachée des Young dans la banlieue singapourienne, devant ces costumes à paillettes, ces couleurs et ces fêtes que l’on croirait parfois tout droit sorties d’un film de Baz Luhrmann, type Gatsby. Dire wow également devant certains grands noms du cinéma, comme Michelle Yeoh qui inspire toujours autant un charisme et une sagesse bienveillante, ou un Ken Jeong, peu présent, mais drôle comme d’habitude.

Donc la question se pose effectivement de savoir ce qui rend le film si populaire Outre-Atlantique, l’image de ces grandes familles riches de Singapour sonnant tout de même parfois un rien exagéré mais soit. Pas sûr que le public français réussisse lui de son coté, à y trouver grand chose hormis la simple comédie romantique prévisible de A à Z mais sympathique à regarder un soir pluvieux. Pour le coup, on aurait plus imaginé un tel scénario dans le catalogue de Netflix.

Crazy Rich Asians est la petite mièvrerie gentillette qui en met plein les yeux mais pas plein le cerveau. On l’oubliera très certainement au bout de quelques jours. Et c’est en salles depuis mercredi dernier.

Be the first to comment

Laissez nous un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :