Critique de Carnage chez les Puppets

Carnage chez les Puppets

7.4

Scénario

7.0/10

Réalisation

7.5/10

Casting

7.0/10

Bande originale

8.0/10

Les pour

  • UN gros délire trash !

Twitter : #CarnageChezLesPuppets @Metropolitan_Fr

Titre VO : The Happytime Murders

Casting: Melissa McCarthy, Elizabeth Banks

Réalisateurs : Brian Henson

Durée : 1h32

Date de sortie : 19 septembre 2018

La première chose en sortant de la salle est de se dire « Fallait oser quand même… », car ce que propose Brian Hanson est incroyablement culotté, original et tellement peu politiquement correcte que cela en est excellent.

Entouré de controverse dès la première bande annonce par le traitement donné aux Puppets, si sages dans le passé et ici montrées comme des camées accro au cul, le film a littéralement déchiré le public et outragé une partie des fans.

Evidemment, ceux qui sont restés sur le souvenir des gentilles chaussettes qui parlent vont se retourner plus d’une fois sur leur siège tant le film va loin dans la débauche et transforme ces poupées de chiffons en animaux.

Pour résumer le film et son humour Trash, on pourrait simplement dire : Du cul, du cul et encore du cul ! Les poupées s’en donnent à coeur joie et ça y va franco, mais ce toujours avec humour et finalement ça passe crème.

Heureusement toutes ces scènes sont contenues dans un scénario assez réussi et centré sur une énigme policière qui tient finalement la route. Le casting adulte est réussi, que ce soit du côté de Melissa McCarthy totalement en mode WTF parfois ou encore Elizabeth Banks en second rôle charmant.

Le film s’offre quelques passages parodiques d’autres films dont un moment déjà culte et hilarant bien que cela risque évidemment de choquer les fans des poupées à nouveau.

Pas grand chose à ajouter concernant ce film si ce n’est que ce gros délire est vraiment drôle et réussi mais que si votre doudou était une Puppets, vaut mieux éviter de voir le film sans quoi vous allez sortir traumatisé !

 

Be the first to comment

Laissez nous un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :