Cette semaine dans les salles

  • Joyeuse Retraite 2 (SND) Deuxième long de Fabrice Gracq après Joyeuse Retraite (1.27M).

lls pensaient enfin passer une retraite tranquille… 3 ans ont passé. Marilou et Philippe décident de faire découvrir à leurs petits-enfants leur nouvelle maison de vacances au Portugal. Mais une fois sur place, ils découvrent horrifiés que la maison est encore en chantier ! Ce n’est que le début des galères pour les grands-parents car bientôt… ils perdent les gamins. Il ne leur reste plus que deux jours pour les retrouver, avant que leurs parents ne les rejoignent…

  • Dédales (Arizona Films) Un long du réalisateur roumain Bogdan George Apetri.

Une novice de 19 ans quitte en cachette son monastère pour régler une affaire urgente en ville. Le soir même, sur le chemin du retour, son destin bascule. Marius, l’inspecteur de police en charge de l’enquête, est déterminé à résoudre l’énigme par tous les moyens, mais l’affaire tourne vite à l’obsession.

  • La Petite Bande (Gaumont) Nouveau long de Pierre Salvadori après Cible Emouvante (64.1k), Les Apprentis (599.3k), Comme Elle Respire (141.5k), Les Marchands De Sable (33.3k), Après Vous (921.7k), Hors De Prix (2.15M), De Vrais Mensonges (561.8k), Dans La Cour (386.7k) et En Liberté (775.4k).

La petite bande, c’est Cat, Fouad, Antoine et Sami, quatre collégiens de 12 ans. Par fierté et provocation, ils s’embarquent dans un projet fou : faire sauter l’usine qui pollue leur rivière depuis des années. Mais dans le groupe fraîchement formé les désaccords sont fréquents et les votes à égalité paralysent constamment l’action. Pour se départager, ils décident alors de faire rentrer dans leur petite bande, Aimé, un gamin rejeté et solitaire. Aussi excités qu’affolés par l’ampleur de leur mission, les cinq complices vont apprendre à vivre et à se battre ensemble dans cette aventure drôle et incertaine qui va totalement les dépasser.

CRITIQUE

  • Magdala (Meteore Films) Nouveau long de Damien Manivel après Un Jeune Poète (3.4k), Le Parc (6.3k), Takara La Nuit Ou J’Ai Nagé (3.4k) et Les Enfants D’Isadora (5.3k).

Depuis la mort de Jésus, Marie-Madeleine s’est retirée hors du monde. Ses cheveux sont devenus blancs, elle se nourrit de baies, boit l’eau de pluie et dort parmi les arbres. Seule au cœur de la forêt, elle se souvient de son amour perdu. Elle cherche un chemin pour le retrouver.

  • Mia Et Moi L’Héroïne De Centopia (Alba Films) Film d’animation de Matthias Temmermans et Adam Gunn adapté de la série télé.

Plongez dans le monde féérique de MIA ET MOI pour la première fois au cinéma ! Mia, une brillante jeune fille, a la capacité, grâce à un bracelet magique, de se transformer en elfe dans le monde magique des Licornes de Centopia, où vivent d’extraordinaires créatures. Après avoir découvert que la pierre magique de son bracelet était liée à une ancienne prophétie, elle se lance dans un voyage palpitant vers les îles les plus éloignées de Centopia. Grâce à l’aide de ses amis, elle va devoir affronter l’immonde Toxor et son armée pour sauver l’île du Lotus. Les défis qui l’attendent pousseront Mia à prendre une décision qui changera sa vie pour toujours…

CRITIQUE

  • As Bestas (Le Pacte) Nouveau long de Rodrigo Sorogoyen après Que Dios Nos Perdone (199.9k), El Reino (245.9k) et Madre (86.7k).

Antoine et Olga, un couple de Français, sont installés depuis longtemps dans un petit village de Galice. Ils ont une ferme et restaurent des maisons abandonnées pour faciliter le repeuplement. Tout devrait être idyllique mais un grave conflit avec leurs voisins fait monter la tension jusqu’à l’irréparable…

  • Tempura (Art House Films) Un long de Akiko Oku adapté du roman de Risa Wataya.

Depuis toujours, Mitsuko vit dans sa bulle. Au cœur d’un Tokyo trop grand pour elle, elle se consacre avec passion à des recettes de cuisine qu’elle peaufine de son petit appartement. En célibataire épanouie, elle se fixe chaque jour de nouveaux défis jusqu’à celui inédit… d’inviter un garçon à dîner !

  • Mr Et Mme Toutlemonde (Aviva Film) Un lo,g de Jean-Michel Noirey.

L’une, voulait être actrice, elle évoque son premier amour… L’autre cherche dans la figure du père-instituteur, l’origine de sa vocation. Une serveuse dans un bar, sait qu’elle est destinée à une carrière de chanteuse. Une péripatéticienne cherche toujours un amour impossible. La fille d’un boucher apprend à compter en enfilant son tutu rouge. Une femme née à Meudon, se croît Italienne. Une jeune fille fuit sa mère qui voulait un garçon. Une vieille fille hérite d’une maison en Baie de Somme mais elle déteste l’eau. Une jeune femme pour échapper à la violence qui a détruit sa famille, a pris les chemins de l’exil depuis le centre de l’Afrique. Une autre encore, découvre sur le tard ses responsabilités de mère. Toutes et tous vont se présenter. Les histoires s’installent. La parole se libère. Les hommes en sont les témoins directs, les contre-points.

Synopsis © Distributeurs & Allociné

Soyez le premier à commenter

Laissez nous un commentaire