Unifrance veut être plus agressif !

Bonne nouvelle venant de Toronto et de son célèbre festival puisque Isabelle Giordano, la directrice exécutive du groupe Unifrance (organisme chargé de la promotion et de l’exportation du cinéma français dans le monde) a tenu à déclarer qu’elle souhaitait être plus agressive vis à vis du marché international avec le cinéma français.

unifrance-films

Une plus grande présence sur les services de VOD étranger, des masterclass dans des pays comme les Etats-Unis, l’Asie mais aussi en Europe, c’est un des projets du groupe qui reconnait que par exemple aux Etats-Unis, les étudiants et le jeune public ne voit pratiquement jamais de film français.

Interviewée par ScreenDaily, Isabelle Giordano insiste sur le fait que c’est un gros challenge mais qu’elle a vraiment l’intention d’y parvenir. Le cinéma français vit actuellement un gros boom avec l’aide de nouveaux réalisateurs très talentueux sur le marché de l’indépendant tels que Melanie Laurent et Mia Hansen-Love ainsi que d’autres tels que Luc Besson capable de montrer que le cinéma français st aussi capable de faire du blockbuster.

Avec 41 films français diffusés au festival de Toronto, la France est le pays étranger le plus représenté et consiste même à 15% du line-up.

Be the first to comment

Laissez nous un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :