Rosalie Blum : Critique du film

Rosalie Blum

9.9

Scénario

10.0/10

Acteurs

10.0/10

Réalisation

9.5/10

Musique

10.0/10

Les pour

  • Une écriture remarquable
  • Des personnages fascinants
  • Une musique captivante

#Twitter : #RosalieBlum

Réalisateur : Julien Rappeneau

Acteurs : Noémie Lvovsky, Kyan Khojandi, Alice Isaaz

Durée : 1h35

Date de sortie : 23 mars 2016

Synopsis : Vincent Machot connaît sa vie par cœur. Il la partage entre son salon de coiffure, son cousin, son chat, et sa mère bien trop envahissante. Mais la vie réserve parfois des surprises, même aux plus prudents… Il croise par hasard Rosalie Blum, une femme mystérieuse et solitaire, qu’il est convaincu d’avoir déjà rencontrée. Mais où ? Intrigué, il se décide à la suivre partout, dans l’espoir d’en savoir plus. Il ne se doute pas que cette filature va l’entraîner dans une aventure pleine d’imprévus où il découvrira des personnages aussi fantasques qu’attachants. Une chose est sûre : la vie de Vincent Machot va changer…

Comment réagir quand on tombe sur une petite perle comme ça ? Des petites comédies françaises qui nous marquent il y en a peu, on peut citer Nous 3 ou rien qui était sorti l’année dernière et qui avait fait pratiquement l’unanimité, ou encore Le Fabuleux destin d’Amélie Poulain sorti il y a de ça quinze ans, et ce qu’on espère aujourd’hui, c’est que Rosalie Blum fera le même succès car franchement, il le mérite !

Rosalie Blum

Pour son tout premier long-métrage, Julien Rappeneau frappe fort, très fort ! Inspiré de la BD éponyme, il arrive à mettre en scène une histoire magnifique, touchante et drôle. Sa passion pour cette histoire et pour le cinéma est tout à fait visible pendant qu’on découvre ce film. Un des points forts – parmi les nombreux – du film est bien évidemment les personnages. Aude (Alice Isaaz), Vincent (Kyan Khojandi) et Rosalie (Noémie Lvovsky) sont des personnages simples mais intéressants puisqu’ils évoluent tout au long du film. Et comme il n’y a pas que les personnages principaux qui méritent l’attention, il faut noter que les personnages secondaires sont essentiels à l’histoire puisqu’ils apportent une touche d’humour, qui est toujours apportée au bon moment, juste quand il faut. Que ce soit Simone (Anémone), Cécile (Sara Giraudeau) où même le colocataire d’Aude (Philippe Rebbot), ils sont tous excellents et pleins de fraîcheur !

La musique, composée par Martin Rappeneau, le frère du réalisateur, est une magnifique combinaison de notes jouée au piano qui nous emportent. Il arrive à donner et placer ce qu’il faut pour qu’on ressente absolument tout ce que les personnages ressentent, c’est brillant. Une autre chose brillante ? L’écriture. C’est un film ficelé d’une façon originale, puisque cela se concentre sur chaque personnage chacun son tour tout en reliant les histoires. On comprend, on fait le lien, on est complètement plongé dans l’histoire qui nous captive à mesure que le film avance.

En quelques mots, il ne faut plus hésiter et partir voir ce merveilleux film au cinéma dès sa sortie, le 23 mars !

Julien Rappeneau frappe fort pour son premier film en choisissant des acteurs aussi inspirants les uns que les autres et une musique magnifique. Si ce n’était que ça.. Mais évidemment l’écriture ajoute un plus. Le plus qu’il faut. C’est agile, précis et non loin de la perfection ! 

rosalie-blum

Be the first to comment

Laissez nous un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :