Qui est Chloë Grace Moretz ?

La carrière de Chloë Grace Moretz commence en 2003 à l’âge de sept ans, en interprétant la jeune Violet dans deux épisodes de la série tv, judiciaire le protecteur. Elle enchaîne ensuite avec des apparitions dans d’autres séries ainsi que des téléfilms, avant d’obtenir son premier rôle au cinéma dans le drame, Heart of the Beholder . Mais c’est surtout avec le remake d’ Amityville  « 2005 » signé Andrew Douglas qu’elle se fera remarquer. Sa performance au côté de Ryan Reynolds lui ouvre les portes du « grand public » et lui permet même de décrocher une nomination aux Young Artist Award.

En 2008 elle fait son premier doublage pour un film d’animation signé Disney, VOLT Star malgré lui, un an après elle donne la réplique Joseph Gordon Levitt dans (500) jours ensemble décrochant à la fois un véritable succès critique et public.

Mais c’est en 2010 que Chloë fait sa grande révélation en prêtant ses traits au personnage de Hit Girl dans le film de « superhéros » Kick-Ass au côté de Nicolas Cage. Sa performance en jeune fille au langage graveleux et prompte à la violence impressionne. A tout juste 13 ans, elle est dans la cour des grands  La même année, elle fait partie de la comédie familiale Journal d’un dégonflé très populaire aux états-unis, puis interprète une jeune vampire dans Laisse moi entrer ( thriller horrifique) avec Kodi Smit-McPhee et Dylan Minnette. Demi succès pour ce très bon film, avec une presse à nouveau positive, notamment à l’égard de la jeune actrice.

Sa carrière continue avec des films un peu plus adulte, en 2011 elle joue aux cotés de Sam Worthington, Jeffrey Dean Morgan et Jessica Chastain dans le polar Killing Fields qui sort uniquement au US. Elle donne ensuite la réplique à Blake Lively dans le film indépendant Hick et enfin, elle termine l’année devant la caméra du génie Martin Scorcesse pour son Hugo Cabret.

Très variée dans ses performances,  Chloë apparaît par la suite dans le clip de  Our Deal du groupe Best Coast, aux côtés de Tyler Posey, Shailene Woodley, Miranda Cosgrove, Donald Glover et Alia Shawkat. Ce dernier estréalisé par Drew Barrymore. Enfin, elle fait partie de l’une des nombreuses stars conviées à casser son image dans la sitcom multi-récompensée 30 Rock.

De plus en plus populaire, la jeune actrice s’enfonce dans les grosses productions : elle fait ainsi partie du casting de la comédie horrifique Dark Shadows de Tim Burton avant de reprendre en En 2013 son rôle de Hit Girl dans Kick-Ass 2. Elle enchaîne avec un nouveau remake et pas n’importe lequel puisqu’elle reprend le personnage culte de Carrie White créé par Stephen Kingdans Carrie la vengeance aux cotés de Julianne Moore.

L’année 2014 va lui permettre de s’éloigner des grosse machines hollywoodiennes afin et d’évoluer aux côtés de stars bien établies telles que Keira Knightley pour la comédie dramatique Girls Only,  puis Juliette Binoche et Kristen Stewart, afin de former un beau trio féminin dans Sils Maria. Finalement c’est dans un petit film devenu grand qu’elle va à nouveau casser son image en interprétant le rôle d’une prostituée adolescente/ protégée de l’impitoyable justicier incarné par Denzel Washington dans le thriller d’action Equalizer. Suite à cela, elle déclarera se considérer elle-même comme féministe et ne pas aimer les personnages sexistes dans les films. Elle affirme, à ce sujet, avoir interprété ce rôle dans ce dernier parce que  » son personnage lui inspirait la réalité et non une fiction narrative »

Ce dernier job lui permet d’être l’adolescente la mieux payée d’Hollywood, ayant touché 400 000 dollars pour ses tournages à seulement 17 ans. Arrive alors son bébé indépendant, le mélodrame musical Si je reste, qui malgré des critiques très mitigées, fonctionnera commercialement.

En 2016, l’actrice officialise sa relation avec Brooklyn Beckham, le fils de l’ancien footballeur anglais David Beckham et la plus célèbre des Spice Girls : Victoria.

Cette année elle est une des invités spéciales du Champs-Elysées film festival pour la comédie dramatique « Come as you are »

Be the first to comment

Laissez nous un commentaire