On est entré dans le Lupanar chic de Thomas Breinert à la boule noire

C’est dans le cadre de la release party de son album Lupanar Chic, que nous avons assisté au live à La boule noire de Thomas Breinert.

Un live marqué par une montée en puissance face à un public un rien timide au début et puis totalement déchaîné sur la fin au point de scander des « Encore encore » en veux-tu en voilà…

Il faut dire que comme souvent aux Release Party, une partie du public ne connaissait pas les chansons de cet album attendu le lendemain dans les bacs. Mais si le public n’a donc pas particulièrement chanté sur les morceaux, cela ne l’a pas empêché de danser et ce notamment sur les très efficaces « Kopeck »« Anna » et « L’eau à la bouche« .

La folie a également monté d’un cran sur le réussi « Une nuit à la toumaï » sur lequel l’harmonica est apparu pour offrir un véritable coup de fouet supplémentaire à ce spectacle aussi bien stylisé dans son enchaînement des titres que dans sa mise en scène sobre et chic.

Le highlight du show est évidemment revenu à « Mon désert » qui avec son aspect Western était à l’image de sa version studio ; excellent.

Thomas Breinert est ainsi parvenu en un peu moins de 1H30 à faire plaisir aux gens ayant déjà eu la chance d’entendre l’album (tel que moi) en amont, mais surtout à embarquer dans son Lupanar chic, le public venu ici pour le découvrir et ne sachant finalement pas trop à quoi s’attendre. C’est donc sous de nombreux applaudissements qu’il a quitté la scène d’une manière très classique et très chic, fermant derrière lui le temps de cette soirée ce magnifique Lupanar !

Be the first to comment

Laissez nous un commentaire