On a vu le spectacle Louise au parapluie

Louise au parapluie est le nouveau spectacle avec en vedette Myriam Boyer.

Myriam Boyer, c’est pratiquement 50 ans de carrière, un visage et surtout une voix rassurante et inimitable qui dès la première parole vous apporte un réconfort indescriptible tout en procurant une envie de la serrer fort dans nos bras.

Voilà sans doute pourquoi la voir dans Louise au parapluie interpréter une mère un peu perdue face au monde des influenceurs, instagrameurs et autres followers fonctionne parfaitement tant l’image de la maman lui va si bien. Oui on a envie de la prendre dans nos bras, de lui dire qu’on l’aime, qu’il faut qu’elle se mette à la page et ainsi de suite de la même manière qu’on le ferait ou qu’on le fait avec notre propre mère.

Face à elle on retrouve deux autres comédiens, Prune Lichtlé en bonne copine plus jeune qui va l’aider dans son projet de reconquête, la reconquête de son fils ici brillamment interprété par Guillaume Viry.

A trois sur scène, Louise au parapluie nous montre durant une heure trente qui file à grande vitesse les ambitions d’une mère prête à relever un grand défi pour ne pas perdre le lien avec son fils qui ne vient qu’une fois la semaine pour prendre son repas et ce quitte à oublier sa propre discrétion.

Très joli spectacle, on ressort de Louise au parapluie avec le sourire, le coeur rempli d’amour et cette envie immédiate d’appeler notre propre maman afin de lui dire que même si elle ne comprend pas tout de notre monde actuel, même si on la voit un peu moins aujourd’hui… Qu’on l’aime et qu’on l’aimera à jamais.

  • Salle : Petit Gymnase (Paris)
  • Dates : A partir du 10 septembre
  • Horaires : Selon les jours
  • Durée : 1h30
  • Ouverture des portes 30 minutes avant le début du spectacle

Be the first to comment

Laissez nous un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :