On a écouté l’excellent EP de MAB

Tout a commencé par une rencontre puis un live et depuis s’il y a bien un groupe que l’on suit de près (entre autre sur leur Instagram), c’est le duo de frangins MAB.

Il faut dire que jusque là, ils effectuent un sans-faute en proposant un excellent mélange de musique electro pop et des textes de qualité.

Et s’ils nous ont proposé de très belles choses pendant les différents confinements, c’est surtout en ce mois de février que la véritable récompense arrive pour les fans : Un EP de 7 titres !

Sur cet Ep, on retrouve l’excellent Atlas, véritable coup de coeur de 2019 et qui pratiquement 2 ans plus tard n’a rien perdu en efficacité. Clairement un des morceaux que l’on a le plus écouté par ici depuis sa sortie et que l’on écoute toujours avec autant de plaisir depuis.

Du côté des inédits, L’EP s’ouvre sur un morceau nommé Doudou 2.0, petite bombe electro que l’on espère voir prochainement mis en image tant il est évident qu’il y a ici un single à même de devenir un petit tube en puissance. Sans doute le morceau le plus pop de cet EP.

Autre single présent sur cet album et morceau qui, lors de sa sortie l’an passé, laissait entendre que MAB allait brouiller les pistes en proposant des choses variées (ce qu’ils confirment avec cet EP), se trouve L’abondance. Encore un morceau de qualité où la justesse du texte rejoint parfaitement la grande qualité musicale. Une véritable réussite qui a bénéficié d’un clip à l’esthétisme fou.

Autre inédit sur cet EP, Toutes ces tares est le titre que l’on a du réécouter plusieurs fois pour vraiment s’y plonger. Agréable morceau s’il en est, on doit quand même admettre avoir accroché moins sur ce dernier vis-à-vis des autres pistes.

L’hadès est l’avant dernier single en date et une autre preuve encore que MAB aime s’aventurer dans des directions inattendues. A l’image de L’abondance, ce titre est déconcertant, mais tellement excellent. A nouveau on ne peut que saluer l’esthétisme incroyable du clip. Plus ça va plus MAB se crée un univers parfait autant du côté de la musique que du côté des clips.

Autre petite bombe sur cet EP, l’incroyable Nemesis. Sur ce titre, le duo s’est éclaté et cela s’entend ! Musicalement on a ici un morceau que l’on trépigne d’entendre en version longue et en live incluant un middle 8 en mode Orgie electro ! S’il y a un morceau sur lequel MAB a possibilité de s’éclater sur scène en partant dans un délire Electro / House c’est bien celui-ci ! Au retour des concerts, je veux du Nemesis sur une durée minimum de 10 minutes.

Et bonus du jour… Un nouveau clip, à nouveau incroyable à découvrir ci-dessous.

La 7ème piste se somme « L’instant de grâce » et est une petite surprise pour ceux qui écouteront avec attention l’intégralité de cet EP et suivent le groupe depuis leurs débuts… Une belle façon de clôturer cette première aventure.

Be the first to comment

Laissez nous un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :