On a écouté Le Paradoxe De L’utah De Thomas Monica

On vous a déjà parlé (un peu) de Thomas Monica il y a quelques mois déjà… Oui le temps passe vite !

Mais aujourd’hui, on en reparle puisque nous avons eu la chance d’écouter son album Le Paradoxe De L’utah.

Assez proche de ce que peut proposer M et expliquant sans doute que ces deux-là s’entendent très bien, Thomas Monica proposera en avril prochain son album Le Paradoxe De L’utah que nous avons eu la chance d’écouter il y a… quelque mois déjà !

Et le plus important à retenir de cette écoute et de cet album est que le tout est très agréable !

Assez varié dans les sonorités, mais aussi dans la manière de chanter, Thomas Monica alterne Le parlé, le chanté, les violons, les guitares, le tout avec une superbe aisance ! Il y va même de sonorités venues de très loin comme l’Asie, l’Afrique ou encore le Maghreb et ce parfois dans la même chanson !

Composé de 9 chansons, on retiendra Aux entrelacs avec son bon texte et son excellente musique. Faux Rêveur est un coup de coeur instantané et clairement le tube de l’album expliquant sa sortie en premier single en janvier dernier.

Round est musicalement interessant, même si on a un peu de mal sur le refrain à la première écoute. Whales song est vraiment réussi dans une approche plus sombre tranchant avec la légèreté de Les esquimaux, plus solaire tout en étant aussi agréable.

Enfin le coup de coeur de l’album se trouve en toute fin et se nomme Japanese Theory avec ses sonorités asiatiques mélangées avec un côté variété française des plus réussis. Clairement la meilleure piste avec Faux Rêveur !

Be the first to comment

Laissez nous un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :