Nouveau single pour Marina and the diamonds

Si vous ne connaissez pas Marina and the diamonds, la jeune femme est apparue sur la scène britannique il y a 8 ans déjà lorsque son premier single « Obsessions » est sorti.

 

Avant cette sortie, elle a fait sensation sur Myspace en publiant ses propres démos si bien qu’elle parviendra à créer assez de buzz que pour se faire remarquer par la suite par Neon Gold Records.

Après plusieurs auditions non fructueuses, elle apprendra le piano et utilisera Myspace comme véritable rampe de départ. De courts extraits en démos loupées et d’autres beaucoup plus poussées, mais au son très roots puisque composées dans sa chambre sur Garageband, elle proposera même un premier ep indépendant via le fameux réseau populaire en son temps. « Mermaid vs. Sailor«  sort et parvient à générer un petit buzz.

Parmi les titres marquants, on retrouve « Seventeen » et « Hermit the frog«  qui finiront sur son premier album « The family jewels«  en 2009 mais dans des versions retravaillées bien évidemment.

Après une tournée en première partie de Gotye, elle publiera un second ep « The Crown Jewels EP«  sur lequel on retrouvera « Seventeen » en version « propre » et l’excellent « I am not a robot« .

Le premier album « The family Jewels«  arrive et avec lui le titre « Mowgli’s road«  qui marquera les esprits par un son et une voix uniques en leurs genres.

Quelques singles plus tard dont « Hollywood » et la ressortie de « I am not a robot« , Marina va avoir des envies hollywoodiennes et changer de direction avec son second album « Electra heart« .

Un second album concept où Marina interprète une jeune femme s’envolant pour les US après une désillusion amoureuse et y découvrant les différents aspects. Un album bien plus pop, commercial et accessible, mais qui divisera son public UK ne retrouvant pas la singularité qui rendait le premier album si différent de ce que propose alors les autres chanteuses pop.

Malgré tout, certains titres marqueront les esprits tels que « Power and control« , « How to be a heartbreaker«  et « Living dead«  dont la démo a longtemps circulé sur le net avant d’être proposé de manière plus clean sur ce second album.

Déçue de voir que son concept est mal saisi et que certains fans pensent qu’elle est réellement devenue Electra Heart, Marina va avoir des envies d’abandonner avant de finalement revenir avec un album entre deux chemins, le très réussi « Froot » pour lequel elle proposera aussi un nouveau concept… Celui du fruit / single du mois.

Ainsi pour « Froot », le public va avoir chaque mois un nouveau fruit, comprenez par là une nouvelle chanson. Pendant plusieurs mois le concept va tenir, mais l’album va finir par leaker et le concept perdre de son intérêt.

Malgré tout, Marina and the diamonds est parvenue à se faire un nom et l’album débutera 8ème aux Etats-Unis et 10ème en Angleterre.

Une fois la partie « Froot » terminée et quelques tournées plus tard, Marina va déclarer qu’elle allait casser le cycle Album / tournée / repos en proposant de temps à autre des titres, parfois des tournées, un album, un peu de repos etc mais des choses non linéaires.

Et nous voici en 2017 et à la surprise générale la sortie du duo « Disconnect » en compagnie des Clean bandit.  Surprise puisque le single a été proposé dans une version funky et en live en 2015 laissant alors croire à une sortie imminente.

Il aura donc fallu attendre deux années pour enfin avoir une sortie officielle que voici proposé en live  cette année au Glastonbury 2017

Actuellement Marina and the diamonds travaille sur un 4ème album sans donner énormément d’informations.

Be the first to comment

Laissez nous un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :