Critique de »La Liste de Schindler »

Twitter : #LaListedeSchindler @UniversalFR

Titre VO : Schindler’s List

Réalisateur : Steven Spielberg

Acteurs : Liam Neeson, Ralph Fiennes, Ben Kingsley…

Durée : 3h15

Date de sortie originale : 2 mars 1994

Date de ressortie : 13 mars 2019

A l’occasion de son 25ème anniversaire, le chef d’œuvre de Steven Spielberg « La Liste de Schindler » ressort dans une version remastérisée, dans certaines salles ce mercredi. Nous avons eu l’occasion de revoir ce film sur grand écran il y’a quelques jours. Un message d’humanité et de tolérance dont on a assurément besoin aujourd’hui.


Le film n’a pas pris une ride, n’a pas changé. Son climax émotionnel résonne encore et toujours au fond de nous une fois le générique déroulant sur la sublime composition de John Williams. La version est remastérisée, et en toute honnêteté, ce n’est pas le genre de détails qui nous frappera en plein fouet pendant le visionnage. Peut-être un léger travail de retouche de la lumière et un nouveau master pour le son mais non, ce serait vous mentir si on vous disait que le film semble complétement neuf, comme si il datait à peine d’hier. Peut-être avons-nous du mal à voir la différence avec la version Bluray sorti il y’a 5 ans pour le 20ème anniversaire, mais même si le film est très beau visuellement, l’importance de cette ressortie impacte davantage sur son message, sa morale, ses valeurs qu’il doit transmettre encore aujourd’hui, près de 80 ans après les atrocités de la Shoah, de la Guerre et 25 ans après la sortie originale de ce film.

Comme le souligne Steven Spielberg dans une brève présentation face-caméra insérée juste avant le film, c’est un film de mémoire. Un film important actuellement, surtout dans les périodes qu’on peut traverser, pour lutter contre le racisme et la xénophobie. Un film qui vient rappeler que face à la haine il y’a l’amour et que cette dernière est bien plus forte et qu’il faut continuer à y croire.

On ne reviendra donc pas sur le film en lui-même, toujours aussi exceptionnel soit-il, mais on se contentera d’espérer une ressortie assez large dans divers cinémas. Revoir cette œuvre est essentiel. La découvrir, est primordial.

Be the first to comment

Laissez nous un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :