Najoua Belyzel : Un an plus tard… L’interview !

Voilà un an maintenant, on découvrait l’album « Rendez-vous… » de Najoua Belyzel. Quelques semaines plus tard, on avait cette chance de pouvoir la rencontrer et discuter avec elle de ses projets.

Une histoire qui a débuté pour nous en février 2019…

Et c’est donc quelques singles, un concert, une re-sortie d’album et un bébé à dorloter plus tard que l’on a eu envie de retrouver Najoua et faire le bilan de cette année passée en notre compagnie.

Un nouveau « Rendez-vous... » que l’on vous propose ci-dessous…

Z : Bonjour Najoua, Comment se déroule ton pouponnage V2?

Najoua : Bonjour ! tout va bien … je suis sur un très beau nuage. 

Z : Est-ce que ton rôle de maman est différent aujourd’hui avec l’expérience passée ?

Najoua : Je suis dans ce qu’on appelle la « Matrescence » ; devenir mère est chose unique et ce pour chaque naissance. C’est magique et je me sens comme une Louve.

Z : Tu es tombée enceinte alors que tu effectuais ton grand retour médiatique, comment as-tu géré les deux ? 

Najoua : Il a fallu que je fasse les choses sans réfléchir … se jeter à l’eau, over the rainbow… qui est le titre d’une de mes chansons d’ailleurs ! 

Vous savez, je suis très instinctive, je me fie à mon instinct… C’est tellement intense ma musique et ma famille…  Je suis tout en amour avec ces deux choses-là. Il s’agit d’un Trône sur lequel je suis assise où l’amour est Roi. La vie est un cadeau, il faut savoir prendre ce qui nous est donné. 

Z : La sortie de ce nouveau projet n’a pas été sans difficultés : retards dans les livraisons d’albums, re-sortie modifiée en dernière minute, clips tournés puis retournés etc…  Certains fans étaient un peu à cran tout de même. Comment expliquer ces quelques couacs ? 

Najoua : Il s’agit de choses techniques que je ne gère absolument pas ce n’est pas mon domaine mon équipe et moi nous excusons bien entendu. Ce qui arrive en 2020 sera à la hauteur…

Mais je ne vous cache pas que nous aussi nous étions à cran ! Mais j’ai appris à relativiser et à rester…zen !

Z : Est-ce que à ce jour le projet « Rendez-vous… » est derrière toi ou as-tu l’intention de reprendre le chemin de la promo après ton repos de maman bien mérité ? 

Najoua : La promo reprend et j’en suis bien heureuse. Je me sens la force de faire vivre le plus longtemps possible cet album. Et des concerts sont prévus !

Z : Lors de notre précédente rencontre, tu évoquais ta passion de l’écriture. As-tu eu le temps d’avancer un peu sur ce projet malgré toutes tes occupations ? 

Najoua : L’écriture ne me quitte jamais. La mélancolie, la poésie, le questionnement … les émotions. J’ai toujours un carnet de notes pour y inscrire tout ce qui me passe par la tête ou simplement pour me relire et saisir à nouveau les choses qui parfois s’évaporent … 

J’ai toujours ce projet de roman dont j’ai déjà un peu parlé tant ma langue ne sait pas se tenir (rires).

Z : Dans les projets évoqués lors de notre précédente rencontre, tu parlais du titre Le con qui s’adore et de sa possible exploitation. Qu’en est-il aujourd’hui ? 

Najoua : C’est toujours le cas 

C’est un de mes titres préférés, il est un phare dans cet album ! Nous avons discuté avec un réalisateur pour un projet de clip prochainement ; j’ai hâte de vous en dire plus …

Z : Curiosa est sorti en double clip… une version censurée et non censurée, mais là aussi ce qui fait débat auprès des fans est la réorchestration du titre. Comment a été prise cette décision et est-ce toi qui a décidé du produit final.

Najoua : J’adore les réarrangements de Curiosa. Ça lui donne encore plus de vibratoire et ce côté French Pop. Je me suis peut-être trompée mais j’ai validé cela et si c’était à refaire je le referais.

Z : Concernant la scène, tu reprends doucement le chemin vers celle-ci. Peut-on espérer un enregistrement complet cette fois pour une éventuelle sortie ou cette idée est reportée de quelques années.

Najoua : Je vois où tu veux en venir (rires). Concernant la scène, on peut même dire que je vais commencer à prendre vraiment le bon chemin… car j’ai dû faire seulement 3 ou 4 concerts depuis le début, c’est donc très peu ! Mais aujourd’hui j’ai envie d’en faire encore et encore ! Et sûrement d’ici quelques concerts, nous ferons au mieux pour en enregistrer un complet et réussi.

Z : Ton retour scénique s’est effectué en Belgique. As-tu d’autres dates prévues là-bas par la suite ? 

Najoua : En Belgique et aussi en France 

Pour la Belgique nous étudions avec un tourneur la possibilité d’une tournée chez nos amis wallons et même flamands.

Z : Et pour la France ? 

Najoua : Je vous annonce une nouvelle date parisienne le 16 mai prochain dans le très beau Théâtre Dejazet ! Il me tarde de retrouver mon public ; vivement … 

Z : As-tu déjà travaillé sur un prochain opus ou est-ce encore trop tôt pour toi ?

Ce n’est pas trop tôt (sourire). Un quatrième album est prévu. 

Najoua : Cette fois-ci je vais faire en sorte que cela prenne beaucoup moins de temps… Je ne peux plus me passer de vous !

Z : Enfin, as-tu un petit message à passer à tes fans ? 

Najoua : Vous me manquez terriblement !

Merci d’être là, vous êtes uniques. Je vous embrasse tous, une par une et un par un !

Billetterie concert : najoua-music.com

Be the first to comment

Laissez nous un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :