Luke Anger aime l’effet mer

Luke Anger, ex musicien du groupe Birdy Hunt mais également musicien pour de grands noms tels que Joseph Chedid ou Crayon proposera d’ici début 2020 son premier album.

Mais comme l’été n’est pas encore totalement terminé, Luke Anger a eu l’idée de rendre hommage à l’effet procuré par la mer et d’une certaine manière à l’aspect l’éphémère des choses de la vie et de la mer comme il l’explique si bien…

On apprend à s’attacher aux choses puis à s’en détacher.
L’effet que procure la mer par son immensité permet d’accepter l’éphémère.
Un sentiment de plénitude, d’équilibre et de sérénité.

La mer image très bien la notion d’éphémère, ne serait-ce que par ses vagues.

Les vagues apparaissent puis disparaissent.

Elles sont toutes uniques, instantanés et disparaissent à jamais. 

Le passé n’est plus et le présent se place derrière nous à chaque instant.
Le futur est notre seul présent à venir, il n’existe aujourd’hui pas mais on peut se l’imaginer. 
Alors l’imaginaire laisse place à la réalité.

Je pense qu’imaginer le future à chaque instant impacte l’éphémère réalité de demain 
et que c’est à cet endroit précis que se trouve le présent.

Be the first to comment

Laissez nous un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :