L’Étrange Festival : Wrong Cops.

Salle comble hier au Forum des Images pour Wrong Cops, nouvelle comédie OVNI de Quentin Dupieux projetée en exclusivité à L’Étrange Festival.

wrong-cops

Synopsis: Los Angeles 2014. Duke, un flic pourri et mélomane, deale de l’herbe et terrorise les passants. Autour de lui, un chercheur de trésors; un obsédé sexuel; une femme flic maître chanteur; un borgne difforme se rêvant star.

Le ton est donné dès le début du film: un flic antipathique refourgue de l’herbe aux junkies du coin, celle-ci cachée dans des rats morts pour plus de discrétion. Lorsque l’on découvre un homme mort dans des circonstances troubles on ne mène pas d’enquête, et on préfère chercher un producteur pour son nouveau titre plutôt que de faire son vrai travail de flic…

Chez Quentin Dupieux il ne faut pas forcément chercher le pourquoi du comment de l’histoire, souvent totalement improbable. Un cinéma de l’absurde à l’humour parfois indigeste qui laisse souvent de marbre. Loin d’être désopilant, le film sombre dans la beaufitude. Personnages quasi insupportables, images digne d’un téléfilm low cost et dialogues ultra creux… Wrong Cops est donc une comédie sans saveur et sans grand intérêt. Loin du gros délire annoncé, le film n’arrive à tirer que quelques sourires. Au final, la vraie bonne surprise du film c’est l’excellente performance de Marilyn Manson qui arrive à tirer son épingle du jeu. On se contentera donc de regarder le court métrage, Wrong Cops Chapter 1: Monday.

Be the first to comment

Laissez nous un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :