L’acteur allemand Gottfried John est mort.

Astérix et Obélix contre César (1999)
Astérix et Obélix contre César (1999)

Bien triste nouvelle pour les fans de James Bond… L’acteur allemand Gottfried John, rendu fameux par le rôle du fourbe Général Ourumov dans « GoldenEye » est mort aujourd’hui, à l’âge de 72 ans.

Gottfried John a commencé sa carrière d’acteur en 1971 dans un « Heimatfilm » ou film de terroir dans Jaider, le chasseur solitaire. Par la suite, il devient l’un des interprètes fétiches de Rainer Werner Fassbinder en tournant pas moins de huit fois sous sa direction dans des films comme Despair, Berlin Alexanderplatz où encore l’excellent Lili Marleen. Après la mort de Fassbinder en 1982, il tourne essentiellement pour la télévision et s’illustre dans des séries policières comme Un cas pour deux où il impose son visage particulier.

C’est au cours des années 90 qu’il accède enfin à la reconnaissance internationale avec le 17ème opus de la saga James Bond : GoldenEye, dans lequel il incarne l’un des méchants du film : le général russe Arkady Ourumov. Un rôle taillé sur mesure pour lui qui permet à Gottfried John d’interpréter l’un de ses rôles les plus marquants et accessoirement l’un des meilleurs méchants de la saga James Bond. En 1999, il interprète un nouveau rôle marquant, celui de Jules César dans Astérix et Obélix contre César de Claude Zidi, l’adaptation de la BD culte d’Uderzo et Goscinny. Le film sera un énorme succès en France et en Allemagne (pays co-producteur du film) et permet à Gottfried John de recevoir le Prix du cinéma de Bavière comme acteur dans un second rôle.

Au cours des années 2000, il tourne essentiellement à la télévision et interprète à l’opéra Jonathan Jeremiah Peachum dans le célèbre opéra de Berthold Brecht : L’opéra de quat’sous, mis en scène par l’acteur Klaus Maria Brandauer. Son dernier rôle remonte à 2011 lorsqu’il incarne pour la télévision le général Friedrich Kress von Kressenstein dans Aghet : 1915, le génocide arménien d’Eric Friedler.

GoldenEye (1995)
GoldenEye (1995)

 

Be the first to comment

Laissez nous un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :