« Intouchables » : musiques du film, du générique de début et du générique de fin

(Article initialement publié sur cinescrat.wordpress.com le 03/11/2011 et remis à jour le 12/10/2014, à l’occasion de la sortie de la B.O. du film « Samba » des mêmes réalisateurs)

A l’occasion de la première diffusion télé en clair d’Intouchables, je vous propose cet article issu de mon blog perso, consacré à la B.O. de ce film inoubliable -CinéScrat

– – –

« Intouchables » est l’un de mes coups de coeur de cette fin d’année 2011, et fait déjà l’unanimité en salles. Un film mêlant humour et émotion, porté par deux magnifiques acteurs (François Cluzet et Omar Sy), et dans lequel on retrouve des musiques envoûtantes qui cotoient de grands classiques, au sens propre comme au figuré d’ailleurs. La B.O. est déjà disponible sur la plupart des plates-formes de téléchargement légal, mais en attendant voici quelques extraits pour vous replonger dans l’atmosphère de ce film signé Eric Toledano et Olivier Nakache.

Cette musique est la première que l’on entend dans le film (on la retrouve aussi plus tard) et est vraiment magnifique :

Titre : « Fly » (Ludovico Einaudi)

Bonus dans le bonus : un autre titre du même compositeur, mais pas dans le film :

Titre : « Primavera » (Ludovico Einaudi)

Un grand classique que l’on entend pendant le générique de début :

Titre : « September » (Earth, Wind and Fire)

Un autre titre sur lequel Driss (Omar Sy) nous fait une jolie démonstration de danse :

Titre : « Boogie wonderland » (Earth, Wind and Fire)

Un titre sur lequel nous voyons Driss prendre ses marques chez Philippe, et apprécier tout particulièrement le physique de Magalie :

Titre : « The ghetto » (George Benson)

Un titre associé à une scène de parapente, que l’on a déjà entendu sur le film « Et soudain tout le monde me manque » :

http://www.youtube.com/watch?v=D5Y11hwjMNs

Titre : « Feeling good » (Nina Simone)

Un autre titre entendu pendant le film, lorsque Driss fait de la peinture :

Titre : « You goin’ miss your candyman » (Terry Callier)

Et enfin, pour finir, la musique du générique de fin, lorsque les lumières se rallument… (on l’entend aussi pendant le film)

Titre : « Una mattina » (Ludovico Einaudi)

En espérant que vous prendrez autant de plaisir que moi à réécouter ces quelques titres (+ tous les autres présents sur l’album).

Enfin, dernier bonus avec un titre que l’on n’entend pas dans le film, mais présent sur la bande-originale car utilisé sur la bande-annonce.

Titre : « Red lights » (Vib Gyor)

La critique complète du film, avec des photos prises lors de deux avant-premières (Canal + et UGC Ciné Cité Rosny), est disponible ici.

Be the first to comment

Laissez nous un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :