Ghostbusters 3 : le réalisateur explique pourquoi le film est un reboot

Ghostbusters-image

 

Ghostbusters 3 ne sera pas la suite des deux premiers volets, mais un reboot et le réalisateur, Paul Feig est en effet revenu sur son choix de réaliser un reboot plutôt que de continuer l’histoire des chasseurs de fantômes. Et dans une interview accordée au magazine Empire, il déclare : « J’ai trop de respect pour le film original pour réaliser une suite. Et puis il y a aussi ce sentiment qu’une fois que tout le monde sait pour les fantômes et les a vus se faire arrêter à une si grande échelle, on court le risque qu’ils soient beaucoup plus sereins. Il y a quelque chose d’amusant dans le fait d’introduire dans notre monde qui n’a jamais vu de fantômes ce phénomène. Et j’aime les histoires d’origines et présenter de nouveaux personnages ».

Ensuite il est revenu sur la particularité de son reboot, annoncé comme 100% féminin : « Beaucoup de gens considèrent que c’est un gadget. Je suppose que je peux arriver à percevoir le point de vue cynique de cela mais pour moi cela vient simplement du fait que j’aime travailler avec des femmes marrantes. Les gens me demandent pourquoi je ne fais pas un casting mixte, mais je suis juste plus intéressé par l’idée de dames chassant les fantômes. C’est la manière dont fonctionne mon cerveau ».

Le metteur en scène profite également de cette interview pour évoquer la tonalité de ce futur Ghostbusters 3, qui sera effrayant, mais grand public : « Pour être tout à fait honnête, je veux que le film soit plus effrayant que l’original. Je me concentre sur mon envie de réaliser une comédie effrayante et elle doit être classée PG-13 et donc déconseillée aux moins de 13 ans. J’aurais aimé faire un remake Rated R, qui obligerait les moins de 17 ans à être accompagnés d’un adulte, mais ce ne sera pas le cas. Quand vous faites un film comme celui-ci, vous souhaitez qu’un maximum de personne le regarde et que personne ne soit rebuté ».

Be the first to comment

Laissez nous un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :