Dirty Dancing: Les chansons

Dirty Dancing (Original Motion Picture Soundtrack)

EUR 14,24
10

Musique

10.0/10

Film culte, dialogues entrés dans l’histoire, acteurs de légende et maintenant un spectacle musical, retour sur une bande originale ayant traversé les années et toujours aussi populaire à travers le monde ce aujourd’hui encore plus de 20 ans après la sortie du film.

Sans doute le titre le plus joué et le plus populaire de la bande originale, on a tous dansé ou imaginé faire le célèbre porté de (I’ve had) the time of my life.

Le titre est chanté par Bill Medley et Jennifer Warnes, mais que savez-vous sur eux ?

Dirty Dancing Soundtrack Part 13

Pour la petite histoire Bill Medley n’est ni plus ni moins que la moitié du duo Righteous Brothers à qui l’on doit le non moins culte et magnifique Unchained Melody ayant révolutionné à jamais la poterie grâce au film Ghost

Concernant la chanson (I’ve had) The time of my life, la chanson a remporté le grammy awards du Best Pop Performance by a Duo or Group with Vocal mais aussi l’oscar de la meilleure chanson. Bill Medley a sorti 14 albums solo dont le plus récent remonte à 2007.

Concernant Jennifer Warnes, elle a commencé sa carrière en 1968, tourné à travers l’Europe en compagnie de Leonard Cohen, été la vedette de la comédie musicale Hair à L.A. et gagnera même un premier oscar d la meilleure chanson pour u film en 1979 avec le titre It Goes Like It Goes pour le film Norma Rae

Elle est également connue pour avoir enregistré le tube Up Where We belong en compagnie de Joe Cocker pour le film An Officer and a Gentleman qui lui permettra de décrocher un second oscar ainsi qu’un Golden Globe.

Après le carton de Dirty Dancing, elle continuera d travailler avec Albert Cohen , sortira deux albums, un en 1992 et un 2001. enfin elle effectuera une tournée en 2011 et 2012 essentiellement au Canada. Dernièrement elle a déclaré travailler sur un nouvel album prévu pour 2015.

Sur la première édition de l’album BO du film, arrive ensuite le titre Be my baby des The Ronettes 

Dirty Dancing Soundtrack Part 11

Le film Dirty Dancing se déroulant en 1963, il est logique d’y retrouver de gros tubes des années 60 et le groupe The Ronettes composé des deux soeurs Veronica et Estelle Bennett ainsi que de leur cousine Nedra Talley est le parfait exemple du groupe très en vogue à cette époque et même si aujourd’hui ce titre reste le plus connu du groupe, ils ont tout de même enchaîné les tubes avec 8 titres au Billboard 100 donc 5 top 40. Pour l’anecdote a cette époque elles s’appelaient les The darlings et ne sont devenues The Ronettes  qu’à partir de 1961 quand elles ont changé de label.

En 1965, le groupe gagnera un Grammy avec le titre Walking in the Rain et Be my baby entrera même dans l’histoire puisque 1999, il sera récompensé du Grammy awards Hall of fame qui récompense les titres considéré comme une partie de notre histoire 20 ans après la sortie initiale du titre.

A la surprise de beaucoup à la sortie du film et aujourd’hui encore pour les non initiés, on découvre que l’acteur principal du film Patrick Swayze est responsable de l’une des plus belles chansons de la bande originale et pour le coup, une des rares inédites de la BO « She’s like the wind« 

Titre très populaire encore aujourd’hui, She’s like the wind parviendra lors de sa sortie à atteindre la 3ème place du classement us Billboard 100. Titre co-écrit par Patrick Swayze pour la bande originale du film Grandview, U.S.A. avec Jame Lee Curtis avant d’être retirée pour diverses raisons, Patrick Swayze fera écouter la démo au réalisateur du film qui de suite la proposera au responsable de la Bande Originale de Dirty dancing. Le reste n’est que de l’histoire.

Dirty Dancing Soundtrack Part 14

Patrick Swayze ne continuera pas vraiment dans la chanson malgré ses qualités de chanteur même si on pourra l’entendre sur les bande originale de Roadhouse en 1989 et Next of Kin la même année.

en 2007, Lumidee reprendra le titre

Présent également sur la bande originale du film, le célèbre chanteur Eric Carmen, célèbre chanteur des années 70 et 80, notamment avec son hit planétaire All by myself. Pour les besoins de Dirty Dancing. Après le carton du titre Hungry Eyes, il continuera de sortir différents titres et albums dont le dernier I was born to love you remonte à 2000. Un titre inédit, Brand new year en promotion d’un best of sera offert aux fans en 2013 après plus de 10 ans d’absences.

Dirty Dancing Soundtrack Part 15

Après les deux inédites arrive un tube des années 60 bien qu’écrite en 1953 par le jeune Maurice William alors âgé de 15 ans à peine. Après avoir fait le tour des producteurs, Stay sera retravaillé en 1960 avec la suppression de la phrase « Let’s have another smoke » (Prenons encore une cigarette) afin de rendre la chanson plus neutre et adaptée aux radios de l’époque. La démo sera également réenregistrée pour améliorer le volume des voix vis à vis de la musique. Le titre sortira en octobre 1960 et parviendra à atteindre la première place des charts US le 21 Novembre. Le titre est aussi dans l’histoire comme étant la chanson à la plus courte durée (1’52 »)  ayant atteint la première place des charts US.

La chanson suivante, Yes, marque la mise en avant de la chanteuse Merry Clayton, célèbre choriste et mise en avant dans le documentaire 20 Feet from Stardom vainqueur l’an passé dans la catégorie meilleur documentaire.

Elle enregistrera durant sa carrière quelques tubes en solo sans jamais vraiment connaître la gloire si ce n’est avec Yes qui est aujourd’hui encore son plus gros tube. Chanteuse de l’ombre, elle est néanmoins reconnue par les grands de l’industrie comme une des choristes les plus appréciées et les plus talentueuses de l’histoire.

la 7ème piste de l’album original est You Don’t Own Me par The Blow Monkeys. Il s’agit ici d’une reprise vu que le groupe The blow Monkeys a été créé au début des années 80 avant de se séparer 10 ans plus tard. Le titre dans sa version originale a été interprété par Lesley Gore alors âgée de 17 ans.

Il est amusant de savoir que le titre a été enregistré dans plusieurs langues dont l’allemand.

Dirty Dancing Soundtrack Part 12

Repris également par Joan Jett, le groupe Rasputina et enfin The blow Monkeys pour Dirty Dancing

Hey baby, le titre suivant de la bande originale date de 1961 et est interprété par Bruce Channel. Il parviendra à rester 3 semaines au sommet des charts US en mars 1962. Il est intéressant de savoir que l’harmonica est interprété par Delbert McClinton devenu entre autre célèbre pour avoir apris l’harmonica à John Lennon qui directement incorporera ses acquits sur les chansons Love me do et Please, Please me.

Overload, le titre suivant reste en mémoire plus pour son passage dans le film et sa réplique culte « You’re wild »

Il est interprété par Alfredo Peter « Alfie » Zappacosta né en 1953 ayant eu une carrière essentiellement dans les années 70 et 80. Il sortira quand même encore des albums après Dirty Dancing dont Don’t blame it on me en 2010.

Autre titre devenu culte grâce à s amuse en scène dans le film, Love Is Strange par Mickey & Sylvia lors du passage « Ceci est mon espace et celui ci le tien »

Le duo est composé de Mickey Baker et Sylvia Vanderpool qui deviendra par la suite  Sylvia Robinson. Mickey est prof de chants alors que Sylvia est son élève quand ils décident de s’associer et de se lancer dans une carrière musicale. Après un top 20 pour le titre Love is strange, plus rien ne va arrêter le groupe qui aura son propre nighclub, sa maison d’édition et ensuite sa propre maison de disque. Personne en saura vraiment pourquoi le groupe s’est séparé et alors que Mickey partira et mourra en France, Sylvia finira par être l’une des forces créatrices derrière le label de rap Sugar Hill avant de nous quitter en 2011.

 Where are you tonight ? est interpret par Tom Johnston, connu entre autre pour avoir participé à plusieurs titres du groupe The Doobie Brothers en tant que musicien et chanteur, il va surtout imposer un style dans sa façon de jouer de la guitare, à savoir être capable de passer de l’acoustique à l’électro avec le même riff. On se souvient entre autre de s participation au tube Long train runnin’

Souffrant depuis toujours d’Ulcères, il sera, à la veille d’une grande tournée, hospitalisé d’urgence et dès lors remplacé dans le groupe, obligé de partir en tournée sans lui. A sa sortie d’hopital et après quelques disputes avec le groupe, il se lancera alors en solo et proposera entre autre ce titre sur la Bande originale de Dirty Dancing

Le dernier titre présent sur la sortie originale de l’album est In the still of the night par le groupe Five Satins

Dirty Dancing Soundtrack Part 16

Reconnu comme un titre Doo Wop très réussi, il sera repris par de groupes tels que les Boy II Men ou encore Debbie Gibson

Le titre a été enregistré dans les sous-sols d’une école catholique en 1956. In the still of the night est aussi un des rares titres a avoir été classé à 3 reprises dans le top 100 US avec des sorties en 56, 60 et 61.

C’est ici que se clôture donc cette première partie concernant la bande originale Dirty Dancing qui se produira comme vous le savez dès le 15 Janvier prochain au Palais des sports de Paris.

Voici la seconde partie

Aussi étrange que cela puisse paraître, il faudra attendre 2007, soit 20 ans après la sortie du film pour qu’arrive enfin la bande originale complète dans un seul et même coffret (Au départ, il y eu 2 sorties séparées inutilisées Dirty Dancing et More Dirty Dancing). Comme vous l’avez vu plus haut, un premier album composé de 12 titres était jusqu’à alors dans les bacs mais pour marquer le 20ème anniversaire, RCA records a eu la bonne idée de proposer une version incluant 27 chansons ainsi qu’un DVD regroupant les clips de « She’s Like the Wind« , « Yes », « Hungry Eyes  » et « (I’ve Had) The Time of My Life » en version clip ainsi que Karaoké dans un beau coffret anniversaire.

Dirty_Dancing_20th_Anniversary_Edition

Voici donc la liste des titres en plus.

La 13ème place est donc accordée au titre Big girls don’t cry par les The Four Seasons. Titre que l’on a pu dernièrement redécouvrir dans le film de Clint Eastwood Jersey Boys sur Frankie Valli et le groupe les Four Seasons. Lors de sa sortie en 1962, le titre restera 5 semaines au top du Billboard hot 100. la chanson peut également être entendue à plusieurs reprises dans la série télé Happy Days.

Dirty Dancing Soundtrack part 22

La piste suivante est en réalité une piste instrumentale appelée Merengue que vous reconnaîtrez dans cette version italienne amusante de la célèbre scène

Le titre Some kind of wonderful est une chanson de Gerry Goffin et Carole King mais, dans un premier temps, sortie par le groupe The drifters en 1961. Pas spécialement un carton lors de sortie où il n’atteindra que la 32ème place des classements US, le titre sera bien souvent repris par divers artistes tels que Peter CincottiMarvin Gaye ou même Michael Bublé

Dirty Dancing Soundtrack part 26

Voici la version des Drifters présente sur la bande originale du film

A noter que le groupe est avant tout composé de musiciens et n’a cessé de changer durant les années… C’est ainsi que les Drifters comptent une cinquantaine de membres dont Ben E. King de 58 à 60 puis de retour en 81 jusqu’au en 1985.

Arrive ensuite Johnny’s Mambo, une petite piste instrumentale et surtout sa danse endiablée entre Penny et Johnny

Un classique très aimé des fans, il aura fallu attendre 20 ans donc pour enfin avoir une qualité parfaite de l’enregistrement dans la bande originale de Dirty Dancing pour le titre « Do you love me » des The contours.

http://youtu.be/LhqmD1aVuNw

Seul et unique tube du groupe, créé en 1962 pour la Motown, ce titre apparaîtra par deux fois dans le top US, la première fois lors de sa sortie mais également en 1988 suite au carton de Dirty Dancing. Chanson évoquant différents styles de danses tels que le « Mashed Potato »

Autant dire un titre idéal pour Dirty Dancing

Au départ, Gordy jr (de la Motown). Voulait écrire le titre pour le groupe The tempations afin qu’ils obtiennent un top 40 avec un gros tube mais le groupe n’étant pas au courant de ses intentions avaient quitté la Motown.

La piste suivante est Love man par Otis Redding.

Otis Redding est un de ces artistes qu’il n’est plus nécessaire de présenter aujourd’hui tant il fait partie des légendes musicales qu’a connu ce monde. Célèbre pour sa musique, il l’est tout autant pour être décédé à l’âge de 26 ans des suites d’un accident d’avion. Alors qu’il était en tournée, pressé de rentrer au près des siens, il prit un avion qui malheureusement s’écrasera dans le Lac Monoa dans le Wisconsin.

Dirty Dancing Soundtrack part 21

Le concept de l’album intégral étant d’y inclure toutes les musiques du film, on retrouvera également le titre Gazebo Waltz par Michael Lloyd.

Mais c’est surtout la piste suivante qui retiendra notre attention, à savoir Wipe Out par le groupe The surfaris.

Là aussi, avant d’être un titre très connu, le tube Wipe Out était à la base une simple face B au single Surfer Joe sorti en 1963.

Concernant l’introduction de la chanson, il faut savoir que la personne qui dit « Wipe out » au micro n’est autre que le manager du groupe.

Dirty Dancing Soundtrack part 23

L’une des reprises du titre parmi les versions les plus connues est celle des Fat Boys en compagnie des The Beach Boys sortie en 1987.

Le titre suivant de la bande originale est une autre chanson d’Otis Redding, déjà présent avec Love Man. Ici, c’est la ballade These arms of mine.

Vendu à plus de 800 000 exemplaires, ce titre permit à Otis Redding de signer un contrat dans une maison de disque lorsqu’il impressionna un des dirigeants en lui chantant ce titre lors d’un show.

Dirty Dancing Soundtrack part 24

Ces dernières années on a pu entendre le tube dans la série télé LOST et l’épisode S.O.S

Il est également amusant de noter que le titre fait également partie de la bande originale du film Road House avec là aussi Patrick Swayze en vedette. Le film est sorti en 1989, soit deux ans après Dirty Dancing.

Dirty Dancing Soundtrack part 25

Le groupe Michael Lloyd & Le Disc proposera bien entendu d’autres titres sur la bande originale du film dont De todo un poco 

En 1962, Solomon Burke sortira le titre Cry to me, devenu depuis un véritable classique repris par des pointures de la musique telles que les Rolling StonesLoleatta Holloway ou Betty Harris.

Voici la version des Rolling Stones

Celle de Loleatta Holloway

Enfin dans un style là aussi différent, la version de Betty Harris.

Petite pause musicale avec Trot The Fox par Michael Lloyd & Le Disc

Une des plus belles chansons de l’album arrive par la suite et est la ballade entêtante Will you love me tomorrow par le groupe Les Shirelles .

Pour la petite anecdote, ce titre est le premier de l’histoire américaine à avoir atteint la première place des charts alors que les membres du groupe ne sont que des femmes.

Cette chanson fait partie des chansons les plus reprises au monde: Brenda Lee, Ben E. King, The Chiffons, Carla Thomas, Sony and Cher , The Righteous Brothers, The Four Seasons, Françoise Hardy, Carole King, Smokey Robinson, Brotherhood of Man, Dionne Warwick, Björn Again, Neil Diamond, The Bee Gees, Minnie Driver dans le film Beautiful, Amy Winehouse dans le film Bridget Jones: L’âge de raison, Bette Midler et beaucoup d’autres

p

L’avant dernière piste de la bande originale est celle que j’ai tendance à zapper puisqu’il s’agit du passage regroupant tous les personnages énervants du film. Il s’agit du Kellerman’s Anthem. De plus dans le film, on a juste envie d’avancer jusqu’à l’arrivée de Johnny.

Enfin l’album se clôture sur la version instrumentale de (I’ve had) the time of my life

 

 

1 Trackbacks & Pingbacks

  1. Dirty Dancing revient… Dans une superbe édition blu-ray – Zickma

Laissez nous un commentaire