Déjà un an que Paul Walker nous a quittés…

Paul Walker-tribute

Paul Walker est décédé le 30 novembre 2013 à l’âge de 40 ans dans un accident de voiture et cela fait déjà un an, jour pour jour qu’il nous a quitté et pour lui rendre hommage, faisons une rétrospective sur ce jeune acteur qui est parti beaucoup trop tôt. On connaît bien sûr tous Paul Walker pour avoir jouer le célèbre Brian O’Conner dans les 6 volets de la saga Fast & Furious, mais sachez tous que sa carrière ne se résume pas qu’à ça.

Paul Walker fait ses débuts d’acteur en apparaissant dans les séries télévisées tels que « Arnold et Willy », « Charles s’en charge », « Les Routes du Paradis » ou encore « Les Feux de l’amour », mais c’est après le lycée qu’il décide de se consacrer entièrement à la comédie. Au cinéma, il décroche son premier rôle en 1986 dans « Le Monstre du placard », une comédie horrifique de Bob Dahlin, et parvient finalement à percer grâce à la fable fantastique qu’est « Pleasantville » (1998), un film de Gary Ross et aux côtés de Tobey Maguire. Ensuite suivront deux teenage movies, « American Boys » (1999) et « Elle est trop bien ».

Au début des années 2000, le réalisateur Rob Cohen lui offre la possibilité d’apparaître en tête d’affiche de deux grosses productions hollywoodiennes, « The Skulls, société secrète » (2000) et « Fast & Furious », qui le fera connaître du grand public. Ensuite Paul Walker retrouvera en 2003 le rôle de Brian O’Conner, jeune flic rebelle fan de vitesse et de rodéos automobiles, pour la suite 2 Fast 2 Furious. Egalement héros des thrillers, tels que  « Une virée en enfer » (2002), « La Peur au ventre » (2006) et « The Lazarus Project » (2008), il se laisse aussi tenter par le film d’aventure, ou on le voit ainsi s’illustrer dans l’épopée médiévale « Prisonniers du temps » (2004), aux côtés de Gerard Butler. On peut le voir évoluer dans les eaux profondes de « Bleu d’enfer » (2005), avec la belle Jessica Alba et braver le grand froid de Antartica, prisonniers du froid (2006). Remarqué par Clint Eastwood, il joue sous sa direction dans le film de guerre « Mémoires de nos pères » en 2006. Ensuite il retrouve Vin Diesel pour trois nouveaux volets de la saga Fast & Furious.

Cette année on a pu le suivre dans « Hours », un thriller situé à La Nouvelle-Orléans au moment de l’ouragan Katrina. Chez nous, le film est sorti directement en DVD et c’est fort dommage puisque le film aurait bien mérité une sortie au cinéma dans nos salles, puisque « Hours » est un film très émouvant qui nous prend aux tripes et Paul Walker nous livre là une prestation remarquable et sans doute l’un des meilleurs films de sa carrière.

Pour rappel Paul Walker était également engagé dans deux autres longs métrages, « Agent 47 », nouvelle adaptation du jeu vidéo Hitman et la comédie romantique « The Best of Me ». Mais comme on a pu l’apprendre, pour le remplacer, c’est James Marsden qui tiendra ainsi la vedette de « The Best of Me » aux côtés de Michelle Monaghan, alors que Rupert Friend sera le nouvel « Agent 47 ».

Le samedi 30 novembre 2013 à Los Angeles, Paul Walker décède dans un accident de la route à l’âge de 40 ans. Il aura eu le temps d’achever le tournage de deux productions, le thriller américain « Hours », et « Brick Mansions », le remake franco-canadien de Banlieue 13. L’acteur apparaîtra bel et bien au générique de « Fast & Furious 7 » et comme il n’avait pas fini ses séquences de tournage, c’est son frère Cody Walker qui le remplace pour les quelques scènes de finitions. Voici la bande-annonce du film « Fast & Furious 7 », qui sortira le 1er avril 2015 en France et ce sera là le dernier film de Paul Walker.

Paul Walker faisait parti des célébrités les plus généreuses de 2013 et ses proches ont toujours loué son immense générosité. L’acteur se rendait d’ailleurs à un gala de charité au profit de son association, Reach Out WorldWide, le jour de sa mort dans un accident de voiture, le 30 novembre 2013. Sa fondation créée en 2010 vient en aide aux populations victimes de catastrophes naturelles. Pour rester fidèle à sa bonté, la famille de Paul Walker avait même demandé aux invités lors de ses funérailles de ne pas acheter de gerbes ou de plaques commémoratives, mais plutôt de faire un don.

Le studio Universal, qui produit Fast & Furious avait fait une vidéo en son honneur qui retrace son personnage de Brian O’Conner et rassemble les moments forts des 6 films de la saga. Une vidéo très émouvante que vous pouvez voir ci-dessous.

Tyrese Gibson, son compagnon de tournage mais aussi son ami dans la vie, s’est associé à Ludacris et The Roots pour dédier une chanson, qui s’intitule « My Best Friend » à son ami disparu. Une très belle chanson en son honneur et une vidéo très émouvante qui nous montre des images de Paul Walker retraçant sa carrière et des photos souvenirs avec ses amis et sa famille.

Un an après, l’émotion est toujours vive et les hommages toujours aussi poignants. Cette semaine, son frère cadet Cody Walker s’est à son tour exprimé dans une interview accordée au magazine télévisé E! News et il a rendu hommage à son frère en parlant de l’association caritative que celui-ci avait mise sur pied. « La mission Reach Out Worldwide se poursuit, même après la mort de Paul et je sais qu’il en serait heureux. Reach Out Worldwide a changé sa vie et il en était si fier », a-t-il déclaré. Pour Cody, son frère a vécu la vie qu’il souhaitait et s’est en pensant à cela qu’il conseille aux gens : « Vivez votre vie à fond. Le rire, l’amour et la découverte sont le vrai bonheur ».

Il y a quelques jours, c’était le père des frères Walker qui sortait de son silence pour rendre un hommage bouleversant à son fils disparu: « Je n’attends pas Thanksgiving avec impatience. Il est mort deux jours après et je suppose que je ne pourrai plus aimer cette fête. C’est une période de tristesse pour moi. Nous sommes une famille très unie, très aimante et Paul nous manque. Il nous manquera toujours. »

C’était un acteur qui comptait beaucoup pour moi et il faisait et fera toujours parti de mes acteurs favoris. Paul Walker nous manque et nous manquera toujours et on ne l’oubliera pas.

RIP Paul Walker.

paulWalker 1973-2013

Be the first to comment

Laissez nous un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :