Critique : Rouge

Rouge

7.8

Scénario

8.0/10

Casting

8.0/10

Réalisation

8.0/10

Bande originale

7.0/10

Les pour

  • Un sujet peu abordé en France

Twitter : #Rouge @DeauvilleFr #Deauville2020 @AdVitam_distrib @thierryrousset

Réalisateur : Farid Bentoumi

Acteurs : Zita Hanrot, Sami Bouajila, Céline Sallette

Durée : 1h28

Date de sortie : 25 novembre 2020

Synopsis :
Nour vient d’être embauchée comme infirmière dans l’usine chimique où travaille son père, délégué syndical et pivot de l’entreprise depuis toujours.
Alors que l’usine est en plein contrôle sanitaire, une journaliste mène l’enquête sur la gestion des déchets. Les deux jeunes femmes vont peu à peu découvrir que cette usine, pilier de l’économie locale, cache bien des secrets. Entre mensonges sur les rejets polluants, dossiers médicaux trafiqués ou accidents dissimulés, Nour va devoir choisir : se taire ou trahir son père pour faire éclater la vérité.

4 ans après son premier film, intitulé Good Luck Algeria, Farid Bentoumi fait son retour avec un long métrage intéressant sur un sujet peu abordé en France.

On a eu Dark Waters en début d’année, cette fois-ci c’est au tour de la France de sortir un film sur un scandale sur l’industrie et la pollution de certaines usines qui n’hésitent pas à contourner les lois pour déverser des déchets toxiques où ça les arrange.

Intéressant et plutôt prenant, Farid Bentoumi fait le choix judicieux de montrer le point de vue de plusieurs personnages, celui de Nour qui devenir lanceuse d’alerte, celui de Slimane qui tente de sauver son emploi et celui de ses collègues comme il peut et celui d’Emma, journaliste free-lance qui tente de dénoncer les pratiques de l’entreprise.

Zita Hanrot est impeccable, Sami Bouajila est très bien, Céline Sallette est également bien, tout comme Olivier Gourmet, Henri-Noël Tabary, Alka Blabyr ou encore Thierry Rousset.

Un film bien écrit, doté d’une jolie mise en scène, d’une bande son sympathique et d’un sujet important.

Be the first to comment

Laissez nous un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :