Critique Passengers

Passengers

7

Scénario

7.0/10

Réalisation

7.0/10

Acteurs

7.0/10

Musique

7.0/10

Les pour

  • Un bon duo d'acteur
  • Bon divertissement

Les contre

  • Pur produit Hollywoodien sans aucune ambition
  • Scénario trop prévisible
  • Manque de profondeur

#Twitter : #Passengers @SonyPicturesEntertainment

Réalisateur : Morten Tyldum

Acteurs : Chris Pratt, Jennifer Lawrence, Michael Sheen, Laurence Fishburne, Andy Garcia

Date de sortie : 28 décembre 2016.

Durée : 1h56

SYNOPSIS :

Alors que 5000 passagers endormis pour longtemps voyagent dans l’espace vers une nouvelle planète, deux d’entre eux sont accidentellement tirés de leur sommeil artificiel 90 ans trop tôt. Jim et Aurora doivent désormais accepter l’idée de passer le reste de leur existence à bord du vaisseau spatial. Alors qu’ils éprouvent peu à peu une indéniable attirance, ils découvrent que le vaisseau court un grave danger. La vie des milliers de passagers endormis est entre leurs mains…

CRITIQUE :

Le film remplit son contrat et nous proposent tous les ingrédients nécessaires à ce genre de production typiquement Hollywoodienne. Deux superstars en tête d’affiche dans une histoire d’amour intersidérale et un « survival » plein d’effets spéciaux. Romance, humour, action tous les ingrédients sont là pour que la sauce prenne. Et le pire c’est que ça marche, ce « lost in space and love » est littéralement prenant de bout en bout, sauf dans sa dernière demi-heure un peu trop « action-movie » car il faut bien remplir le cahier des charges.

Le scénario est prévisible, mais le film n’en demeure pas moins un bon divertissement. Le film pose quelques questions existentielles intéressantes dont une principalement que je ne révélerai pas ici au risque de spoiler. Hélas, le long-métrage se contente d’effleurer ces questions existentielles et philosophiques alors qu’il aurait été intéressant d’approfondir un peu plus les choses. Et c’est assez décevant, surtout que ce Passengers fait parfois penser à un croisement entre « Silent Running » et « Shining » dans sa thématique sur la solitude et le libre-arbitre. Malheureusement nous sommes à des années lumières de ces deux chefs-d’oeuvre.

La conclusion de l’histoire est plutôt intéressante et sa morale également, mais le tout fait malheureusement un peu trop « happy end » à l’américaine. Même s’ils ne font que remplir leur contrat, l’interprétation de Jennifer Lawrence et Chris Pratt sont, à n’en pas douter, parfaites.

En bref ! « Passengers » est un long-métrage qui manque d’ambition et qui ne fait que remplir le cahier des charges d’un pur produit Hollywoodien. Le film reste tout de même un bon divertissement malgré ses nombreux loupés.

Be the first to comment

Laissez nous un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :