Critique: Les yeux jaunes des crocodiles.

Avis:

Acteurs: Julie Depardieu, Emmanuelle Béart, Patrick Bruel, Alice Isaaz, Jacques Weber

Réalisateur: Cécile Telerman

Durée: 2h02

Date de sortie  09 Avril 2014

Twitter: #lesyeuxjaunesdescrocodiles @WildBunch

Facebook: facebook.com/LesYeuxJaunesDesCrocodiles.lefilm

Synopsis: Deux sœurs que tout oppose. Joséphine, historienne spécialisée dans le XIIème siècle, confrontée aux difficultés de la vie, et Iris, outrageusement belle, menant une vie de parisienne aisée et futile. Un soir, lors d’un dîner mondain, Iris se vante d’écrire un roman. Prise dans son mensonge, elle persuade sa sœur, abandonnée par son mari et couverte de dettes, d’écrire ce roman qu’Iris signera, lui laissant l’argent. Le succès du livre va changer à jamais leur relation et transformer radicalement leurs vies.

061558.jpg-r_640_600-b_1_D6D6D6-f_jpg-q_x-xxyxx

Adaptation tant attendue du best-seller de Katherine Pancol, Les Yeux Jaunes des Crocodiles sorti en 2006, celle-ci s’offre un casting de choix: Julie Depardieu, Emmanuelle Béart, Patrick Bruel, Jacques Weber, Edith Scob, Samuel le Bihan, ainsi que la jeune Alice Isaaz (qui occupe de plus en plus les écrans avec talent). A la réalisation on retrouve Cécile Telerman qui, après Tout pour plaire et Quelque chose à te dire, signe son troisième long métrage.

N’ayant pas eu le temps de lire le roman avant, comme j’ai l’habitude de le faire, je ne pourrai pas me prononcer sur la qualité de cette adaptation. C’est donc sans images en tête, en totale découverte, que j’ai vu le film et j’ai passé un très bon moment. La réalisation est soignée et les personnages bien campés, notamment par une Julie Depardieu absolument rayonnante ! Les nombreux rebondissements font que les 2h de film passent très vite, on sort avec une seule envie: connaître la suite (en projet ?), et donc de se précipiter sur les 2 autres titres de la trilogie de Katherine Pancol (La valse lente des tortues et Les écureuils de Central Park sont tristes le lundi) et si c’était ça une adaptation réussie ? Donner aux spectateurs qui ne connaissent pas l’auteur d’y remédier très vite ?

042494.jpg-r_640_600-b_1_D6D6D6-f_jpg-q_x-xxyxx

Le film est à voir dès aujourd’hui en salle, quant à moi je vous laisse j’ai de la lecture qui m’attend !

A noter: pour l’occasion, le roman vient de paraître en édition spéciale chez Livre de Poche. Voir sur Fnac.com.

Be the first to comment

Laissez nous un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :