Critique : Le Labyrinthe : La Terre Brûlée

Avis:

Twitter: #LeLabyrinthe @20thCFox_FR

Acteurs : Dylan O’Brien, Ki Hong Lee, Kaya Scodelario, Thomas Brodie-Sangster

Réalisateur : Wes Ball

Genre : Aventure , Science fiction , Action

Date de sortie : 7 octobre 2015 (2h13min)

Bande-annonce (VOST)

Synopsis

Dans ce second volet de la saga épique Le Labyrinthe, Thomas et les autres Blocards vont devoir faire face à leur plus grand défi, rechercher des indices à propos de la mystérieuse et puissante organisation connue sous le nom de WICKED. Or le monde qu’ils découvrent à l’extérieur du Labyrinthe a été ravagé par l’Apocalypse. Leur périple les amène à la Terre Brûlée, un paysage de désolation rempli d’obstacles inimaginables. Plus de gouvernement, plus d’ordre… et des hordes de gens en proie à une folie meurtrière qui errent dans les villes en ruine. Les Blocards vont devoir unir leurs forces avec d’autres combattants pour pouvoir affronter Wicked et tenter de défier son immense pouvoir.

Le Labyrinthe-La terre Brulee-logo

Le premier film Le Labyrinthe était sans contexte un très bon film et se différenciait des autres  tels que, Twilight, Divergente ou encore Hunger Games et là avec Le Labyrinthe : La Terre Brûlée nous avons juste une bonne suite, mais pas le film que l’on attendait tous.

C’est une bonne suite oui, mais on en attendait tellement plus de ce dernier que l’on finit par être déçu au final, mais attention ne me faite pas dire ce que je n’ai pas dit… car ce n’est pas un mauvais film pour autant. Le Labyrinthe : La Terre Brûlée manque de rythme au début et s’essouffle petit à petit, car ce dernier met quand même pas mal de temps à démarrer, mais au moment où l’on pensait que c’était finit et que l’on allait décrocher définitivement, ce dernier repart de plus belle et regagne en profondeur, ce qui nous permet d’accrocher finalement à l’histoire qui est très bonne, mais mal exploitée au départ.

Le Labyrinthe-La terre Brulee-image02

Le film a reçu de nombreuses critiques négatives lors des projections privées, mais ce n’est franchement pas mérité, car le film est assez bon dans l’ensemble car malgré ses soucis de rythmes évoqués plus haut, il nous offre tout de même de belles séquences avec toujours un aussi bon casting. Dylan O’Brien est excellent et toujours à fond dans son rôle, ainsi que le reste du casting y compris les nouveaux venus.

Il y a certaines scènes qui pourraient nous faire penser au célèbre jeu vidéo The Last of Us, mais comme Le Labyrinthe est tiré d’un bouquin on ne va pas faire les mauvaises langues, bien entendu. Après sans doute que le réalisateur, Wes Ball s’est inspiré du jeu pour certaines scènes que je ne vais pas vous dévoiler bien sûr.

Le Labyrinthe : La Terra Brûlée met du temps à se mettre en place et on espérait mieux, mais heureusement le film se rattrape avec de belles séquences qui nous plongent dans une ambiance apocalyptique démesurée. Une bonne suite dans l’ensemble nous donnent encore plus envie de découvrir le prochain volet attendu pour février 2017.

Le Labyrinthe-La terre Brulee-image01

Be the first to comment

Laissez nous un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :