Critique de Vice-Versa

Vice Versa

10

Scénario

10.0/10

Acteurs / Doublage

10.0/10

Musique

10.0/10

Réalisation

10.0/10

3D

10.0/10

Les pour

  • Un grand classique
Avis:

Twitter : #ViceVersa @DisneyFR

Voix Originales : Amy Poehler, Mindy Kaling, Bill Hader, Phyllis Smith, Lewis Black

Voix Françaises : Charlotte Le Bon, Mélanie Laurent, Pierre Niney, Marilou Berry, Gilles Lellouche

Réalisateur : Pete Docter

Date de sortie : 17 juin 2015 (1h34min)

 

Synopsis :

Au Quartier Général, le centre de contrôle situé dans la tête de la petite Riley, 11 ans, cinq Émotions sont au travail. À leur tête, Joie, débordante d’optimisme et de bonne humeur, veille à ce que Riley soit heureuse. Peur se charge de la sécurité,  Colère s’assure que la justice règne, et Dégoût empêche Riley de se faire empoisonner la vie – au sens propre comme au figuré. Quant à Tristesse, elle n’est pas très sûre de son rôle. Les autres non plus, d’ailleurs… Lorsque la famille de Riley emménage dans une grande ville, avec tout ce que cela peut avoir d’effrayant, les Émotions ont fort à faire pour guider la jeune fille durant cette difficile transition.

vice-versa-photo(1)

Vice-Versa, le prochain Disney-Pixar réalisé par Pete Docter a été présenté hors-compétition hier au Festival de Cannes et nous avons eu la chance de découvrir le film en projection privée en même temps que les Cannois et je peux vous dire que le film a fait l’unanimité. Étant un fan des films Pixar et de par sa forte ambition, il s’agissait là évidemment d’un film que j’attendais énormément et ce dernier tiens là toutes ses promesses.

Vice-Versa nous fait passer par toutes les émotions, on rit, on pleure, on rit encore et c’est comme ça tout le long. C’est un film bouleversant, brillant et très mature qui nous permet également de nous rappeler à quel point c’est compliqué de grandir, surtout quand la vie nous met des bâtons dans les roues. Pete Docter nous montre là une imagination débordante dans ce qui est un grand film plein de créativité et d’intelligence, donnant vie aux émotions d’une jeune fille en crise.

À savoir que c’est en regardant sa propre fille grandir et subir un bouillonnement hormonal intense, au début de son adolescence, que le réalisateur Pete Docter a eu l’idée de créer ce film, dont l’idée principale serait centrée autour des émotions humaines avec comme ambition de répondre à la question qu’un grand nombre de parents se posent : « Que peut-il bien se passer dans la tête de nos enfants lorsqu’ils grandissent ? ». Et avec Vice-Versa nous avons enfin la réponse à cette question. Il y a là un juste équilibre entre toutes les émotions, Le film nous explique de l’intérieur toutes ces choses qui traversent notre esprit mais aussi celui de nous les faire vivre au travers de notre intérieur, notre subconscient. Un travail de rendu qui semblait impossible et pourtant le tout est maîtrisé d’une main de maître. Vice-versa est à la fois un film d’aventures, une comédie, un conte et une leçon de vie.

vice-versa-photo(2)

Des gags sont présents tout le long du film, des répliques ultra efficaces à chaque instant, avec des séquences plus sérieuses, voir mélancoliques qui s’enchaînent, voilà pourquoi ce film nous fait passer du rire aux larmes. L’humour est aussi très présent quand il s’agit d’évoquer les émotions des parents, ainsi que d’autres personnages, dont les émotions sont à mourir de rire.

Parlons aussi de l’animation, qui est très réussie. Le look des personnages est très bien pensé, avec les émotions qui sont présentées à la perfection, jouant sur les expressions du langage mais aussi corporelles. Il faut rappeler également que Vice-Versa est la première création Pixar dont le héros est une femme et le producteur, John Lasseter a tenu à préciser qu’il voulait continuer sur cette voie pour les films à venir, ce qui est une très bonne chose.

Vice-Versa est intelligent, brillant, pertinent, bouleversant et d’une incroyable beauté si bien qu’à la fin du générique,  on en reste sans voix, submergé par nos propres émotions. Le film est très touchant, car on sait ce que Riley traverse à ce moment précis de sa vie pour l’avoir vécu également et forcement, cela nous touche en plein cœur. Pixar revient donc en force, après une année sans nouvelles et c’est une réussite totale. À savoir que les derniers films Pixar qui m’ont fait verser quelques larmes étaient Toy Story 3 et Là-Haut.

Vice-Versa est aussi drôle qu’émouvant, c’est une réussite sur tous les plans, nous avons face à nous le plus inventif des films Pixar, un chef-d’oeuvre d’animation.

Joy (voice of Amy Poehler), the main and most important of 11-year-old Riley’s five Emotions, explores Long Term Memory in Disney•Pixar's "Inside Out." Directed by Pete Docter (“Monsters, Inc.,” “Up”), "Inside Out" opens in theaters nationwide June 19, 2015. ©2014 Disney•Pixar. All Rights Reserved.

1 Trackbacks & Pingbacks

  1. Oscars: Nos pronostics | Zickma

Laissez nous un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :