Critique de Vendredi 13 : Chapitre final

Vendredi 13 : Chapitre final

8.2

Scénario

7.9/10

Casting

8.5/10

Réalisation

8.2/10

Bande originale

8.0/10

Les pour

  • Très bon casting
  • Des meurtres réussis
  • Très bon rythme

Twitter : #Vendredi13

Titre VO : Friday the 13th – Part 4 : the final chapter

Réalisateur : Joseph Zito

Acteurs : Judie Aronson, Corey Feldman, Ted White, Kimberly Beck, Crispin Glover

Durée : 1H30

Date de sortie : 11 juillet 1984

Non, il n’y a pas de nouveau film au cinéma et on a déjà consacré un C Comme culte à la saga dans son intégralité il y a quelques années, mais après avoir publié la critique du premier film pour ses 40 ans, j’ai eu l’envie de continuer à critiquer les autres films de la saga comme si on les découvrait aujourd’hui, sans connaitre les suites, ce que Jason devient etc…

Après un troisième opus assez décevant, une fois passé le gimmick de la 3D, on pensait que cela en était terminé de Jason, mais nous revoici avec un quatrième opus.

Néanmoins, cette fois cela semble être la dernière fois puisque ce film nous est vendu comme « Le chapitre final« .

La première constatation avec ce nouvel opus qui reprend directement après les événements du 3 continue de s’éloigner de l’aspect camp pour enfants en s’attardant cette fois sur une famille habitant non loin ainsi qu’une bande de jeune venus, eux aussi en weekend (Comme dans l’opus précédent). Si on se doute que les jeunes sont là pour être tués les uns après les autres, on ne peut que saluer l’ajout d’une famille et ce d’autant que les acteurs jouent bien et parviennent à se rendre attachant.

Le casting général est en effet de très bonne facture et si évidemment on retient essentiellement Corey Feldman dans le rôle du jeune Tommy, les ados du film sont nettement moins idiots que lors du précédent film et surtout les acteurs sont bien meilleurs, ce qui rend ce film bien plus agréable.

Du côté du scénario, là aussi on est sur un film bien supérieur au précédent avec à nouveau une utilisation de la psychologie sur la fin (qu’on ne vous spoliera pas ici). Une technique déjà utilisée lors du second film, mais ici de manière différente.

Les autres aspects du film, tel que la bande originale, la photographie et le rythme sont eux aussi réussis.

Globalement ce nouvel opus est clairement le meilleur de la saga (pas loin avec le 2) et une excellente fin de série.

Be the first to comment

Laissez nous un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :