Critique de Un jour comme un autre / A perfect Day

Un jour comme un autre

7.9

Scénario

7.5/10

Acteurs

8.0/10

Réalisation

8.0/10

Musique

8.0/10

Les pour

  • Un sujet intéressant
  • De bons acteurs
Avis:

Twitter : #UnJourCommeUnAutre #AperfectDay @ugcdistribution

Titre VO: Un Dia Perfecto

Acteurs : Benicio Del Toro, Tim Robbins, Mélanie Thierry, Olga Kurylenko, Fedja Stukan, Eldar Residovic, Sergi López

Réalisateur : Fernando León de Aranoa

Date de sortie : 17 mars 2016 (1h45min)

Belle exclu que ce très beau film proposé lors de la semaine de la comédie UGC alors qu’il n’est pas encore daté en France avec comme seule indication de sortie… 2016 !

A perfect day critique 2

Comme dis la ligne précédente, voilà un bien beau film que Un jour comme un autre qui traite de la guerre dans les Balkans de manière intelligente, utilisant un regard externe original, le tout saupoudré d’un humour fin.

A perfect day critique 3Film très varié, il comprend de l’humour forcément mais aussi de beaux moments de tendresses grâce à la relation entre Benicio Del Toro et le petit Nichola sans oublier de montrer certaines situations bien réelles en temps de guerres ainsi que le travail pas toujours simple des organismes d’aide.

D’un point de vue du casting, on a un Benicio Del Toro parfait, une Mélanie Thierry vraiment bonne, une Olga Kurylenko juste et toujours aussi ravissante mais surtout un Tim Robbins tout simplement incroyable.

Gros coup de coeur en effet pour le personnage de « B » interprété donc par Tim Robbins qui rend la vision du film indispensable de par sa prestation si juste et surtout si drôle.

Concernant l’histoire, elle est très intéressante et découvrir le travail de ces organismes d’aides est quelque chose à la fois rare au cinéma (pas inédit mais rare) et quand c’est bien fait comme ici, ce n’est que plaisir.

A perfect day critique 4

Autre bonne surprise du film, sa bande originale très éclectique qui va passer du remix de Sweet Dreams par Marilyn Manson à la sublime chanson Where have all the flowers gone de Marlene Dietrich. A la fois variée mais surtout assez surprenante car on pourrait  dans un premier temps se dire que telle ou telle chanson ne va pas coller au film et pourtant… La magie du cinéma fait que ces chansons sied parfaitement aux images et aux émotions qu’elles dégagent

Une seule petite reproche néanmoins au film, il aurait gagné à être raccourci de quelques minutes, mais j’admet que je chipote un peu.

Be the first to comment

Laissez nous un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :