Critique de Un illustre Inconnu

Avis:

Twitter : #Unillustreinconnu @PatheFilms

Titre Original :

Acteurs :Mathieu Kassovitz, Marie-Josée Croze, Eric Caravaca

Réalisateur : Matthieu Delaporte

Date de sortie : 19 novembre 2014 (1h58min) 

Bonus: Rencontre avec Mathieu KassovitzMatthieu Delaporte et le scénariste Alexandre De La Patellière

Voilà un moment que je n’avais pas ressenti le manque d’envie de faire une critique… Il faut dire que j’apprécie beaucoup Pathé qui distribue le film, que je trouve Matthieu Kassovitz, bon acteur et que même le producteur que l’on a eu la chance de rencontrer la veille de cette projection pour un autre film (Paradise Lost) m’a semblé bien sympathique mais…

Un illustre inconnu critique4

Mais aussi lent et long que ne l’est Un illustre inconnu, ma critique ce sera faite attendre !

Un illustre inconnu critique1Oui, Un Illustre inconnu est selon moi un film raté car il est ennuyeux au possible. Si l’idée de base est intéressante, celui du vol d’identité, on se retrouve devant un film mal réalisé, mal rythmé et avec un acteur qui ne semble même pas y croire ! Commençons justement par Matthieu Kassovitz qui selon moi propose ici l’un de ses plus mauvais rôles. Il est plat, ne rend absolument pas son personnage attachant et semble faire le minimum syndical, à savoir se déguiser et changer de voix.

Concernant l’histoire, elle est longue à démarrer, ne développe pas grand chose (les raisons de cet amour du changement d’identités) reste floue et propose une fin atrocement longue  si bien que lorsque l’on pense le film arrivé au bout… Le réalisateur ne trouve rien de mieux que de nous prolonger le tout pour pratiquement 30 minutes supplémentaires sans grands intérêt et à l’aboutissement improbable.

En effet, à la fin du Film Matthieu Kassovitz prend véritablement l’identité d’un personnage et semble tromper tout le monde sauf le spectateur qui se dit que tôt ou tard il ne pourra qu’être démasqué…

Ensuite il y a du placement de produit à la française avec une scène mémorable à la Fnac où la salle n’y croit pas une seconde et pouffe de rire dans son siège en voyant ce « vendeur » parfait qui a le temps de s’occuper de notre bon Kassovitz qui cherche comment être un bon père… Si vous aller voir ce film, vous penserez au dernier renseignement pris à la Fnac et à ce qui est montré dans le film… Vous m’en direz des nouvelles.

Un illustre inconnu critique3

Vous l’aurez compris, je ne suis absolument pas rentré dans ce film vraiment trop gros, sans véritables enjeux et à l’aboutissement ridicule… Le film aurait du se terminer sur le twist du milieu et laisser Kassovitz disparaître sans avoir le besoin de revenir nous plomber 30 minutes de plus !

Le seul truc à retenir de ce film est que le personnage dans le film s’appelle Sébastien Nicolas et que l’appeler Sébastien Patrick aurait été drôle vu qu’il est équipé comme si il bossait pour l’émission  « Grand Cabaret » de France 2.

Tant qu’à voir un film sur le vol d’identité… Préférer Taking Lives avec Angelina Jolie.

 

Be the first to comment

Laissez nous un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :