Critique de Turbo

Avis:

Twitter: @20thCFox_FR #turbo

Acteurs: Ryan Reynolds, Paul Giamatti, Michael Peña , Snoop Dogg, Maya Rudolph, Michelle Rodriguez, Samuel L. Jackson, Luis Guzman

Réalisateur : David Soren

Date de sortie  16 octobre (1h36)

Turbo

Bande annonce: 

Et bien en voilà une très bonne surprise que ce film d’animation.

TurboOn va juste débuter avec ce qui ressortira à n’en pas douter comme la grosse critique négative et que vous serez amené à lire partout histoire de s’en débarrasser d’entrée de jeu…. Oui le film fait penser à Cars de Pixar avec une fin pratiquement identique et une base très proche.  Voilà, maintenant on peut parler des choses qui sont excellentes.

La toute première est l’humour noir présent dans le film. Chose assez rare dans un film aussi bien destiné aux enfants qu’aux adultes et entendre une salle complète rigoler sur un runing gag lié à la mort est tout simplement jouissif pour toutes personne aimant rire de tout et qui ne retrouve jamais ce type d’humour dans un film d’animation.

Le film regorge en effet de blagues aussi bien efficaces au près des petits que des adultes et je dois avouer avoir gardé le sourire aux lèvres tout du long puisque le film ne bénéficie d’aucun temps morts avec des blagues parfaitement dosées et placées.

L’animation en elle même est splendide avec des scènes incroyables de réalités. Pixar n’est définitivement plus seul maître dans ce domaine mais ce qui rend un film d’animation réussi n’est pas que de belles couleurs et une bonne histoire, c’est aussi de bons personnages et ici encore, Turbo réalise un sans faute.

Que ce soit, le personnage principal ou les autres seconds rôles, ils sont tous attachants et débordants de personnalité. Certains sont ainsi d’une drôlerie incroyable comme l’escargot « Ombre blanche » ou encore les deux vendeurs de Tacos au moment où ils parlent de leurs jobs passés.

Turbo

La musique du film est elle aussi réussie et entendre eye of the Tiger  reste toujours aussi efficace. C’est incroyable ce que cette musique est capable de faire tant d’années après Rocky 3. C’est devenu le symbole d’une puissance dingue.

Concernant la 3D, celle ci est plutôt discrète hormis sur quelques scènes bien efficaces comme l’hommage à Spiderman que je vous laisse le soin de découvrir. La 3D n’est donc pas une obligation mais est un plus non négligeable.

A cela il faut ajouter une dérision du monde moderne avec les réseaux sociaux et la vitesse à laquelle un Buzz et un marketing se crée et vous obtenez un des meilleurs films d’animations depuis un moment.

Be the first to comment

Laissez nous un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :