Critique de Tokyo Fiancée

Avis:

Twitter : #TokyoFiancee @AmelEUROZOOM

Titre original: Tokyo Fiancée

Acteurs : Pauline Etienne, Taichi Inoue, Julie Le Breton

Réalisateurs : Stefan Liberski

Date de sortie : 4 mars 2015 (1h40min)

Ayant vu le film Stupeurs et Tremblements basé également sur un roman d’Amélie Nothomb, j’ai assez vite été attiré par l’affiche de Tokyo Fiancée en voyant l’auteur de l’histoire. Alors en me rendant à l’avant première je m’attendais bien sûr à passer un bon moment. Et bien c’était une réussite.

Cette adaptation du roman « Ni d’Eve ni d’Adam » est géniale. Certe je n’ai jamais lu les livres signés Nothomb mais j’ai vraiment passé un excellent moment. Et puis l’auteur elle-même l’a confirmé lors du débat après la projection.

tokyo fiancée couple

L’histoire raconte qu’Amélie, née au Japon de parents belges, rêvait de retourner dans son pays natal et en atteignant l’âge de 20 ans se décide enfin à franchir le cap. Son but : devenir japonaise. Alors elle propose des cours de français et rencontre ainsi Rinri, japonais du même âge, qui devient son seul élève.

Pauline Etienne campe le rôle et ceci parfaitement. Déjà ses traits rappellent fortement ceux de l’écrivaine qui s’est inspiré de sa propre vie pour écrire la fiction et puis Pauline a un jeu excellent et fait part d’une grande sincérité. Il n’y a pas de surjeu. Même du côté de Taichi Inoue qui interprète Rinri. Celui-ci s’en sort très bien surtout quand on sait qu’il ne parle pas français dans la vie réelle.

Ce qui est drôle dans Tokyo Fiancée, c’est ce mélange des cultures. Ce face à face entre la France et le Japon. La langue aussi, la prononciation des mots, apporte son lot d’humour comme cette scène où Amélie tente de faire dire par Rinri le mot « oeuf ».

tokyo fiancee ambiance

Du côté de la musique on est régalé. Le réalisateur a choisi son fils, Casimir Liberski, pour l’épauler dans cette  tâche et c’est une réussite. En parlant du père, Stefan Liberski, je dois dire que ce dernier a su parfaitement mettre en scène cette histoire notamment le choix des plans lorsque Amélie plonge dans ses pensées et imagine son futur dans des situations quasiment improbables.

tokyo fiancee imagine

Bref le film est tendre et a le mérite de nous faire rire voir au moins sourire. Alors début mars courrez vite voir cet excellent film qu’est Tokyo Fiancée.

Be the first to comment

Laissez nous un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :