Critique de The last girl – Celle qui a tous les dons

The last girl

8.4

Scénario

9.0/10

Réalisation

8.5/10

Musique

8.0/10

Acteurs

8.0/10

Les pour

  • Une belle histoire prenante
  • De bons acteurs
  • Une jolie bande originale

Les contre

  • Un léger coup de mou en milieu de film

Twitter : #TheLastGirl @CEfilmfestival @LaBelleCompany

Titre VO: The girl with all the gifts

Réalisateur : Colm McCarthy

Acteurs : Gemma Arterton, Glenn Close, Paddy Considine

Durée : 1h52

Date de sortie : 28 juin 2017

Encore un film de Zombie… Oui mais quel film !

Débutons par parler du scénario, car aujourd’hui dans un monde où finalement les acteurs ne sont plus ceux qui font ou défont les succès à l’image d’acteurs de renommée se plantant au box office depuis des années, c’est bel et bien l’histoire qui captive et attire les spectateurs dans les salles.

Du côté de The last girl, et bien si cette histoire ne vous attire pas en salle, alors je suis perdu tant celle-ci est prenante (malgré un tout petit léger coup de mou sur le milieu) et propose quelque chose d’inédit, pour ainsi dire encore jamais mis en avant que ce soit au cinéma ou dans les différentes séries télé.

Qu’est-ce donc cette super idée de génie ? La réponse devra attendre, car vous la dévoiler ici reviendrait à méchamment vous spoiler le film et sa superbe conclusion.

Alors à défaut de vous dévoiler la fin, on peut simplement vous dire que le film aborde des thèmes inédits tels que la possibilité d’évolution chez les Zombies, une certaine forme d’intelligence chez eux, leur place dans notre monde ainsi qu’un tas d’autres choses.

Le film offre également un regard neuf sur leur méthode d’opérer et là aussi on vous laisse la surprise.

Concernant le casting du film, nous avons Glenn Close, toujours aussi épatante dans un rôle différent de ce qu’elle propose généralement, une Gemma Arterton plus belle et surtout plus douée que jamais dans un très beau rôle et enfin Sennia Nanua qui crève l’écran et apporte une grande humanité aux Zombies… Oui Oui.

Un casting excellent pour servir une très belle histoire, unique en son genre, le tout accompagné d’une bien jolie bande originale.

Quant aux amateurs de frissons, nous sommes devant un film de Zombie, donc oui il y a quelques frissons, mais heureusement ceci sans jamais tomber dans l’excès et la facilité. Un bon dosage pour ne pas rebuter les plus sensibles et suffisamment que pour attirer les amateurs.

Oui The last Girl aura mis du temps à arriver chez nous, mais l’attente est récompensé tant ce film regorge de qualité.

Be the first to comment

Laissez nous un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :