Critique de « The baby »

Avis:

Twitter: #Thebaby #devilsdue

Acteurs: Allison MillerZach GilfordSam Anderson

Réalisateur : Matt Bettinelli-OlpinTyler Gillett

Date de sortie:7 mai 2014 (1h29min

Bande annonce: 

The baby critique1

Que dire de « The baby » quand on est resté sans voix à la sortie de la projection… Est-ce bon signe ? Vous le saurez à la fin de cette critique…

The baby critique2Autant le dire de suite, je ne suis pas fan de films de type « found footage » et des sagas comme paranormal activity qui ont littéralement détruit le genre en abusant encore et encore d’artifices à la noix pour essayer de faire (sans succès) peur au spectateur. Seul Le projet Blair Witch était parvenu à me foutre les jetons et depuis… Le néant !

Pour « The baby », forcément on retrouve les mêmes choses, à savoir des gens qui filment pratiquement tout sauf qu’ici on a des acteurs capables de jouer et c’est définitivement ce qui restera de ce film, à savoir le fait de proposer un « found footage » avec de bons acteurs.

Pourquoi ils se filment ? Ici aussi le scénario se veut logique sur le départ puisque l’on va suivre un couple de jeunes sur le point de se marier et dont le futur époux décide d’immortaliser un maximum de choses. Oui ça change du gros beauf qui achète une caméra et filme tout et n’importe quoi sans raison. Ici il y a un sens.

Autre point positif du film, les personnages sont intelligents et quand quelqu’un souffre… Le héros lâche la caméra et va essayer de l’aider, pas comme dans ces autres films idiots ou le personnage principal préfère continuer de filmer, sans doute en espérant finir à vidéo gag et ce quand bien même quelque chose de grave se passe devant ses yeux. Donc oui l’utilisation de la caméra est ici faite de façon intelligente et bon sang que cela fait du bien.

Jusque là, on se dit que ce film est en passe de devenir une référence du genre mais c’est malheureusement maintenant que cela se complique. Il est certains codes que le « found footage » impose et malheureusement celles-ci sont assez pauvres.

The baby critique

Restons dans le classique avec forcément la présentation des personnages qui prend 3/4 du film déjà très court… Si bien que le spectateur semble s’ennuyer pendant toute la projection. Oui cela nous laisse le temps de nous  attacher aux personnages puisqu’ils ont bien interprétés mais les moments censés êtres effrayants ou un peu excitants sont bien trop peu nombreux que pour nous empêcher de bailler à plusieurs reprises.

Le film de type « found footage » veut aussi que le héros soit accusé à tord et c’est effectivement le cas ici tout comme le concept des policiers qui comme par hasard ne voient jamais les images filmées et ce malgré les nombreuses caméras partout… On se demande toujours comment le spectateur peut voir des images que la police ne voit pas…

Enfin et c’est là aussi classique, si dans les  3/4 du film, il ne se passe pas grand chose, forcément on s’attend à ce que le dernier quart parte dans tous les sens et… C’est le cas aussi. L’essentiel de l’action est ainsi regroupé sur 20 minutes à tout casser.

Partant donc sur un bon départ, finalement « The baby » est construit de façon bien trop classique et cela nuit un peu au film.

Mais en réalité le plus gros problème du film ne vient pas tant de tout cela mais plutôt du fait qu’il ne fait absolument pas peur. Mais pour vous en parler, je vais laisser la parole à Charlotte qui au départ n’est pas fan de ce genre de film et à tendance à être rapidement effrayée (contrairement à moi)…

The baby critique4

Charlotte: Pour la projection, Christophe n’a pas osé me dire le nom du film avant pour que je ne me défile pas, car oui je déteste les films d’horreur !.

Mais 1: on me l’a fait pas, j’avais deviné le film qui nous attendait,

2: ce n’est pas mon genre de me défiler.

J’y suis donc allée en me disant « chouette un film qui va bien me faire peur et je vais finir sous le siège en grelotant » (ou presque). Sauf qu’au final ce fût clairement ennuyeux… pas un frisson. Rien. Et pourtant je suis le genre de personne qui ne supporte même pas qu’on lui dise « j’ai mal aux dents » ou « l’autre jour je me suis coupé avec le couteau à pain » car directement j’ai mal, AAaaaHHHh.

Sur le papier les photos sont pourtant bien alléchantes, un regard qui fait peur, un ventre étrange, du sang… Mais à l’écran il y a bien peu de choses, les éléments qui auraient pu être vraiment inquiétants sont expédiés en quelques secondes et le trouillomètre reste à zéro. Comme l’a dit Christophe, les acteurs sont pourtant bons (chose rare pour ce type de film) et les personnages deviennent assez attachants, quant au scénario il est intéressant et le suspens aurait pu être très fort si le film n’avait pas été totalement bâclé par des pseudo scènes d’horreur qui ne feront frémir que quelques ados en manque de sensations fortes après le cours de madame Michaud en 6èmeB.

The Baby, même pas peur ! Dommage.

Chris: Vous l’aurez compris, je suis déçu car je ne suis pas parvenu à effrayer charlotte mais un jour… Je l’aurai. !

On terminera par contre par la superbe mise en scène organisée par la 20th century Fox et Way2blue concernant la projection du film. En effet une véritable Baby Shower glauque a été organisée avec gâteau, cocktail, bloody mary, champagne, dragées, ballons et bougies, le tout dans une ambiance vraiment excellente. Cela ajoute toujours un réel plus de voir un film dans un cadre magnifique et dans une ambiance propice. Prochaine fois… Laissez quelles bougies allumées pendant le film 😉

Be the first to comment

Laissez nous un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :