Critique de Sauvage

Sauvage

7.5

Scénario

8.0/10

Réalisation

6.5/10

Acteurs

8.8/10

Musique

6.5/10

Les pour

  • Félix Maritaud est incroyable
  • Un sujet rarement évoqué

Les contre

  • Des images pouvant choquer

Twitter : #Sauvage @Pyramide_Films

Titre VO :

Casting : Félix Maritaud, Eric Bernard

Réalisateur : Camille Vidal-Naque

Durée : 1H39

Date de sortie : 29 août 2018

Sauvage est un film qui n’est pas à montrer à tout le monde d’où son interdiction aux moins de 16 ans. Mais surtout, le film peut dérouter certains et ce n’est pas sans surprises qu’une personne un peu plus sensible que le reste de la salle n’es pas parvenu à aller au bout de ce dernier et a préféré quitter le film au moment où l’une des scènes les plus difficiles à regarder se déroulait : Celle d’une sodomie (à l’aide d’un énorme gode) par deux hommes sur un troisième.

Le ton est donné et vous avez compris que Sauvage est un film qui propose des images parfois très crues (mais jamais filmées tel un porno) afin de bien faire comprendre ce que vivent les prostitués hommes. Car le sujet de Sauvage est bien là, nous montrer le quotidien d’un jeune homme de 22 ans qui se prostitue. Le fait-il pour de l’argent, par choix, par obligation ou finalement pour trouver un peu d’amour ?

Le film explore le sujet de manière habile, sans jamais juger ou salir ces hommes qui pratiquement ce travail, mais bien en exposant simplement un quotidien jalonné de rapports sexuels, de drogue et aussi d’amour.

Le milieu de la prostitution masculine est bien montré confirmant des choses que l’on imaginait et dévoilant d’autres auxquelles on n’avait pas spécialement pensé comme le fait d’une tarification fixée et en accord avec tous les prostitués au même endroit pour ne pas se faire de concurrence déloyale pour ne citer que ceci.

On voit qu’il y a eu un travail de recherche et surtout cela nous montre que même s’il n’est pas toujours mis en avant, le prostitué homme est finalement très proche si ce n’est à l’égal de la prostituée femme. Ils rêvent de s’en sortir, vivent tant bien que mal et font parfois des choses non souhaitées.

Du côté du casting, on ne peut que féliciter Félix Maritaud qui en plus de bien jouer a donné de sa personne dans le film. Le jeune homme se dévoile régulièrement, interprété des scènes violentes, criantes de vérités aussi et capables de faire fuir un grand nombre d’acteur. Il est incroyable et délivre une magnifique performance. Le reste du casting n’est pas en reste, mais la lumière est définitivement sur Félix Maritaud.

La réalisation est parfois dérangeante et à la limite du porno soft, mais au moins ne cache pas la réalité des choses. Parfois certaines images sont fortes et à même de créer un malaise, mais c’est finalement le quotidien de ces hommes et l’édulcorer n’aurait pas été logique vis-à-vis du vécu.

Sauvage est fort, déroutant, à ne surtout pas montrer à tout le monde, mais a le mérite de montrer une catégorie d’hommes peu mise en avant.

Be the first to comment

Laissez nous un commentaire