Critique de Sam Was here

Sam Was Here

8.9

Scénario

7.5/10

Acteurs

9.0/10

Réalisation

9.5/10

Bande originale

9.5/10

Les pour

  • Film prenant
  • Très bon acteur
  • Excellente bande originale

Les contre

  • Trop de questions sans réponses

#Twitter : #SamWasHere

Réalisateur : Christophe Deroo

Acteurs : Rusty Joiner, Daniel Pasaro, Rhoda Pell, Hassan Galedary

Date de sortie : ??? (Vu à l’étrange festival)

Durée: 1h40min

Et si ce film était la révélation de cet Etrange festival 2016 ? Sam was here a tout pour être le petit film que tout le monde va avoir envie de voir sil sort en salle tant ce dernier est bien fichu.

Volontaire ou non, on retrouve dans ce film des influences semblant venir de films tels que La colline a des yeux pour son aspect désert et personnages avec des visages étranges (ici représentés par des masques) mais aussi Massacre à la tronçonneuse et son côté village de cinglés et en poussant loin on pourrait presque citer Psychose.

Mais qui dit influences ne signifie en rien copie, car on est loin d’un côté déjà vu et l’histoire de Sam Was here est 100% originale et surtout bien menée.

Essentiellement joué par un seul et unique acteur (bien qu’il en croise quelques-uns sur sa route) Sam Was here est une belle occasion pour Rusty Joiner de se faire remarquer. Il est très très bon dans ce film et délivre une belle performance. Il sait se rendre attachant très rapidement et l’on se soucie véritablement de son sort.

sam_was_here-critique-02

On saluera également la belle composition musicale de Christine vraiment entraînante et collant parfaitement avec les images. Une bien belle bande originale qu’il me tarde de réécouter (on espère une mise à disposition online).

Seule petite ombre au tableau, son scénario qui bien qu’intéressant et prenant laisse trop de questions en suspens telles que « Pourquoi le patron de Sam l’envoie si loin », « Pourquoi le village est désertique » et la question la plus importante « Qui est le tueur, est ce Eddy ou est-ce Sam qui est fou » ?

Ce manque d’informations n’empêche en rien au film d’être un excellent moment de cinéma, mais il aurait gagné en puissance en répondant au moins à une ou deux questions supplémentaires plutôt que de jouer le côté « le spectateur se fera son idée » trop souvent utilisé dernièrement.

Be the first to comment

Laissez nous un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :