Critique de Operacion E

Operacion E

5

Scénario

7.5/10

Réalisation

6.0/10

Acteurs

6.5/10

Musique

0.0/10

Les pour

  • Une jolie découverte

twitter: @EuropaCorp

Titre VO :

Réalisateur: Miguel Courtois Paternina

Acteurs: Martina García, Luis Tosar

Date de sortie : 28 novembre 2012 (1h 49min)

Proposé dans le cadre du festival Paris Cinéma 2012 en première mondiale puisque le film ne sortira qu’en Novembre (ce qui montre parfois le temps d’attente entre le bouclage d’un film et sa sortie), ce long métrage prend le risque de raconter la vie d’un homme qui va vivre un véritable cauchemar, coincé entre la pression exercée par les FARC et l’amour qu’il a pour sa famille.

Ce film s’inspire de faits réels, à savoir la libération par les FARC de Clara Rojas et de son enfant Emmanuel né en captivité. On va ainsi suivre le parcours de ce jeune enfant confié à un Paysan qui ne demandait rien et dont la vie va en partie être détruite suite à cela.

Il est à noter qu’il y a du bon et du moins bon dans ce film; ainsi le début est assez lent et on ne parvient pas assez à se situer dans le temps. On saute alors 3 années sans même que cela ne soit inscrit à l’écran et pour le coup on a du mal à le comprendre et à suivre. Voilà essentiellement les points négatifs.

Du côté positif, l’histoire est touchante et intéressante et surtout le jeu des acteurs est vraiment bon. Ils ne sont pour ainsi dire pas connus par ici, mais ils méritent de le devenir, car ils sont vraiment doués.

Après, soyons honnêtes, ce film n’a rien de sexy pour le grand public et il devrait rapidement passer en salle et tomber dans l’oubli comme de nombreux autres avant lui, la faute aux exploitants qui ne vont sans doute pas jouer le jeu. Faut dire que le thème est difficile, qu’il n’y a aucune grosse vedette et que le réalisateur n’est pas très connu, lui non plus.

Quoi qu’il en soit, si vous avez l’occasion de le voir, essayez quand même…

Bravo en tout cas à EuropaCorp qui propose de beaux films et permettent à des réalisateurs de proposer autre chose que des gros Blockbusters !

Be the first to comment

Laissez nous un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :