Critique de Moffie

Moffie

8.4

Scénario

8.4/10

Réalisation

8.0/10

Casting

9.0/10

Bande originale

8.0/10

Les pour

  • Très bon premier rôle

Twitter : #moffie

Titre VO :

Réalisateur : Oliver Hermanus

Acteurs : Kai Luke Brummer, Mark Elderkin, Michael Kirch

Durée :

Date de sortie : 7 juillet 2021

Voilà un film un peu différent en cette période de reprise. Différent, car même s’il aborde deux sujets déjà proposés de nombreuses fois, il parvient à mettre ces deux-ci dans une seule et même histoire tout en évitant les gros sabots, jouant même plus sur la subtilité qu’autre chose.

Débutant avec l’histoire d’un jeune de 16 ans qui se voit obligé d’aller faire son service militaire en pleine zone de guerre, Moffie va alors nous proposer une vision miroir entre le racisme et l’homophobie.

Si les deux sujets peuvent sembler opposés, on se rend compte rapidement que l’exclusion et le rejet se font des deux côtés et ce avec la même violence.

Au-Delà de cela, on découvre aussi via des scènes très difficiles ce que certains « blancs » faisaient à la population noire, mais aussi ce qu’il advenait des homosexuels une fois ceux-ci découverts.

Du côté du casting, ce dernier est irréprochable et notamment Kai Luke Brummer, vraiment bon, qui propose une performance toute en sobriété. Un premier rôle vraiment réussi.

Le film alterne assez bien les moments d’actions, de tensions et instants plus posés avec, comme résultat, l’absence d’ennui.

Le tout est accompagné d’une bande originale soignée.

Moffie nous montre une partie de notre histoire peu reluisante une fois encore avec l’espoir que cela ne se reproduira plus jamais.

Be the first to comment

Laissez nous un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :