Critique de Mission Impossible 5 : Rogue Nation

Mission Impossible : Rogue Nation

9

Scénario

9.0/10

Acteurs

9.2/10

Musique

8.0/10

Réalisation

9.8/10

Les pour

  • Super casting
  • Super scène d'action

Les contre

  • Un manque de continuité

Twitter : #MissionImpossibleRogueNation @paramountfr

Titre Original : Mission Impossible: Rogue Nation

Acteurs : Tom Cruise, Jeremy Renner, Simon Pegg, Rebecca Ferguson, Ving Rhames, Sean Harris, Alec Baldwin

Réalisateur : Christopher McQuarrie

Date de sortie : 12 août 2015 (2h12min)

Après avoir rattrapé les 4 premiers Mission impossible en une semaine et avoir adoré l’épisode 3, m’être ennuyé sur le 2 et tout juste apprécié le 4 et le 1, je me retrouve dans la salle pour un 5ème film toujours porté par Tom Cruise qui n’envisage pas de lâcher cette franchise de si tôt puisque un 6ème film est déjà en préparation.

Mission impossible 5 critique2

Certains n’aiment pas quand on compare cette saga ci à James Bond et pourtant il y a bien une chose, et la seule sans doute, sur laquelle les deux sagas peuvent être comparées: La qualité pouvant aller de médiocre à excellente selon les différents opus..

Oui les deux franchises n’ont aucun rapport entre elles et Mission impossible est une saga finalement bien différente dans la manière d’être traitée.

Mission impossible 5 critique1Une fois ceci dit, concentrons nous sur ce Rogue Nation qui, disons le clairement, est le meilleur film de toute la franchise et représente donc le « Très haute qualité » évoqué quelques lignes plus hautes.

Entre des scènes d’actions de plus en plus dingues, un scénario bien mené et des acteurs excellents, tous les ingrédients sont là et le menu est très bon.

Très bon mais pas non plus digne d’un restaurant 4 étoiles, car le film souffre toujours de deux gros défauts communs aux autres opus… Un manque de continuité plus poussé (où est la femme de Hunt ?) et d’une histoire un peu longue avec des moments où l’on se dit que ça y est on est arrivé avant que cela ne reparte de plus belle. C’est sympa mais après 4 rebondissements, on a envie que l’histoire se clôture quand même.

Mission impossible 5 critique5Deux petits défauts donc qui selon moi empêche le film d’être parfait mais qui en rien ne l’handicap et lui empêche d’être une grande réussite.

Parlons maintenant du casting, car  il faut tout de même souligner que l’ajout de Simon Pegg en personnage plus présent est une des meilleures choses amenées à la saga. L’humour délivré par le personnage et l’acteur apporte justement ce que les autres films du genre manque cruellement, à savoir un humour décalé (bien différent car moins nuancé que celui présent dans James Bond bien que tout autant appréciable pour ne citer que ce dernier).

Autre atout du film et pas n’importe lequel, l’atout charme amenée par la magnifique Rebecca Ferguson, d’une beauté incroyable. Le genre de femme à la fois froide, distante, puissante et diablement sexy à même d’intimider n’importe quel homme. Elle est resplendissante dans chacune de ses scènes, qu’elles soient composées de dialogues ou d’action.

Mission impossible 5 critique4

Alec Baldwin est devenu avec le temps un acteur que l’on apprécie plus pour le souvenir d’une époque révolue que pour ses rôles actuels mais il s’en sort bien et apporte un petit plus à son personnage, essentiellement au début du film.

N’oublions pas de citer Sean Harris qui est sans doute l’un des méchants les mieux réussi du cinéma. intimident, parlant étrangement et d’une froideur incroyable, il est le méchant rêvé de toute saga au cinéma. Il est simplement parfait !

Pour le reste du film, les amateurs de scènes d’actions les plus folles dignes de la saga Fast and Furious seront comblés même si la plus impressionnante de toute et celle la plus mise en avant sur la promo (celle de l’avion) est finalement réservée au début du film pour ensuite laisser place à des passages plus crédibles et terre à terre sans pour autant être moins impressionnants.

Mission Impossible Rogue Nation regroupe donc le meilleur des différentes saga du genre en évitant les plus gros défauts, autant dire que c’est en plus d’être une belle prouesse, un véritable plaisir pour le spectateur en salle.

Vivement le 6 avec on l’espère la même équipe derrière.

Be the first to comment

Laissez nous un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :