Critique de Marseille

Marseille

8.6

Scénario

7.0/10

Acteurs

9.0/10

Réalisation

9.0/10

Musique

9.5/10

Les pour

  • Un film émouvant
  • Des acteurs exemplaires
  • Une bande originale réussie

Les contre

  • Un marketing un peu trop

Twitter : #Marseille @PatheFilms

Réalisateur : Kad Merad

Actrices : Kad Merad, Patrick Bosso, Venantino Venantini , Judith El Zein, Anne Charrier, Julien Boisselier

Date de sortie : 16 mars 2016 

C’est qu’il avait envie de surprendre Kad Merad en proposant ce film l’air de rien. Surprendre, non pas dans sa capacité à émouvoir ou à proposer une belle histoire, mais bien dans sa manière d’attirer le spectateur qui, après avoir découvert la bande annonce, va s’attendre à se retrouver devant une grande comédie alors qu’il va sans doute plus souvent avoir la larme à l’oeil que le sourire aux lèvres, car oui Marseille est plus un film touchant et tendre que drôle même si certains passages sont assez amusants.

Mais ce n’est pas plus mal que de se retrouver devant un film de la sorte dans la mesure où Kad Merad est vraiment doué quand il s’agit de toucher la corde sensible, que ce soit dans sa manière de jouer ou dans ses histoires comme c’est encore le cas ici où il aborde la famille, l’amour de son prochain, le rattachement à ses racines, sans oublier simplement l’amour de Marseille superbement mis en valeur et de façon authentique.

Marseille Critique4

Partant d’un malentendu sur un cliché marseillais qui veut que ceux-ci exagèrent toujours tout, le film débute avec le sentiment de se retrouver devant un Bienvenue chez les Ch’tis bis d’autant que l’affiche est très (trop) similaire et que l’idée de rire d’une région où les habitants ont un accent et une manière de vivre particulière ne peut qu’inévitablement nous rappeler l’énorme succès de Dany Boon. Sauf que là où je n’ai absolument pas apprécié le film de ce dernier que je trouvais plus « Moqueur » que drôle, Kad Merad parvient, quant à lui,  à détourner ce postulat de départ pour finalement en faire un film bien plus agréable et rendant plus hommage à une région que de la réduire à un nid à blagues. Ajouter à ceci, toute la sensibilité et la tendresse de Kad Merad (ici en réalisateur et pas uniquement en tant qu’acteur) et vous obtenez exactement ce qui transforme une simple comédie potache en un très joli film sensible et touchant.

Marseille Critique2

Marseille sera ainsi parvenu à m’émouvoir à deux ou trois reprises et si certains trouveront finalement que le film manque de rires, ils en ressortiront avec le sentiment d’avoir vu autre chose qu’un film qui aurait pu être un remake de plus.

Bravo donc à Kad Merad qui avec cette troisième réalisation montre une fois encore un potentiel incroyable de conteur tendre. Il ne fait, aujourd’hui plus aucun doute, qu’un jour il nous fera pleurer toutes les larmes de notre corps, car avec Marseille on s’y dirige déjà à grands pas.

Be the first to comment

Laissez nous un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :