Critique de Mad Max : Fury Road

Avis:

Twitter : #MadMaxFuryRoad @warnerbrosfr

Acteurs : Tom Hardy, Charlize Theron, Zoë Kravitz, Nicholas Hoult, Rosie Huntington-Whiteley

Réalisateur : George Miller

Date de sortie : 14 mai 2015 (2h0min)

Synopsis :

Hanté par un lourd passé, Mad Max estime que le meilleur moyen de survivre est de rester seul. Cependant, il se retrouve embarqué par une bande qui parcourt la Désolation à bord d’un véhicule militaire piloté par l’Imperator Furiosa. Ils fuient la Citadelle où sévit le terrible Immortan Joe qui s’est fait voler un objet irremplaçable. Enragé, ce Seigneur de guerre envoie ses hommes pour traquer les rebelles impitoyablement…

Mad Max-FuryRoad

George Miller, le réalisateur des trois premiers Mad Max revient en force avec Mad Max : Fury Road, qu’il est venu présenter hors-compétition au 68ème Festival de Cannes et attention les yeux, car le film nous en met plein la vue. Le retour de Mad Max réinvente le cinéma, de par sa grande ambition et son rythme frénétique. Ce film était attendu par les fans d’une franchise devenue mythique, mais également par les fans de films d’action et vous n’allez pas être déçu du voyage, car du début à la fin c’est une course-poursuite au rythme dantesque qui vous attend; On en prend plein la figure. C’est simple, pendant deux heures non-stop, nous avons de l’action pure et dure qui s’offre à nous, sans un moment de répit bien entendu. Même si on s’attendait à un gros film, jamais on aurait pu croire à un résultat pareil, car pour tout vous dire on n’en reste sans voix à la fin.

Le côté apocalyptique fait assez réaliste, grâce à une mise en scène maîtrisée avec brio, le réalisateur apporte beaucoup de soins aux scènes d’actions, qui sont toutes aussi spectaculaires les unes que les autres. Par contre seul petit bémol, c’est que George Miller porte un désintérêt à ses personnages, on pourrait dire, puisque à aucun moment on ne peut s’attacher à eux. Le réalisateur les a totalement délaissé au profit des scènes d’actions. A noter également que ses personnages n’ont aucune véritable histoire à proprement parler et le nouveau Mad Max, interprété par Tom Hardy, passe au second plan et laisse place à une Charlize Theron remarquable dans le rôle de l’impératrice Furiosa, prête à tout pour parvenir à ses fins.

mad-max-fury-road(1)

On peut le dire; le scénario passe sous la trappe, une intrigue peu travaillée, car on ne comprend pas le pourquoi du comment, mais comme dit plus haut, le réalisateur a voulu tout miser sur les séquences d’actions et on ne lui en veut pas au final, puisque c’est rendement bien mené et fort bien maîtrisé. Alors on s’en fiche pas mal si le scénario ne tiens pas la route, nous sommes venus pour du grand spectacle et on obtient ceci. Mad Max : Fury Road va devenir le film référence des film d’action car cela faisait bien longtemps qu’on n’avait pas vu un tel résultat et bon sang que cela fait un bien fou de voir un tel film rempli d’adrénaline, on en finit même le souffle coupé.

Les scènes d’actions s’enchaînent à pleine vitesse, tout comme la grande course poursuite de fin. pour moi, c’est carrément du jamais vu au cinéma; ça part dans tous les sens et ça en devient complètement dingue, sans aucune limite et ça n’en finit pas. On en redemande encore ! C’est une réinvention totale du film d’action, un vrai action movie, où le mot furieux prend tout son sens. Vous l’aurez donc tous compris, l’action est le moteur principal du film.

Hallucinant, furieux et jouissif, Mad Max : Fury Road place la barre très haute, c’est deux heures de pure plaisir et on a qu’une envie c’est d’y retourner. Une grosse claque visuelle !

mad-max-fury-road

1 Trackbacks & Pingbacks

  1. Pas de Mad Max 5 ! | Zickma

Laissez nous un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :