Critique de: Les oubliés

Les oubliés

9.1

Scénario

8.5/10

Réalisation

8.5/10

Acteurs

9.5/10

Musique

10.0/10

Les pour

  • Excellents acteurs
  • Musique magnifique
  • Jolie réalisation

#Twitter : #LesOubliés @BAC_FILMS

Titre VO: Under sandet

Réalisateur : Martin Zandvliet

Acteurs : Roland Møller, Mikkel Boe Folsgaard

Date de sortie : 1 mars 2017

Durée: 1h41

Attention, voilà un très grand film. S’inspirant de faits réels bien souvent cachés des livres d’histoires, Les oubliés nous propose une histoire humaine très forte et une vision du Danemark de l’après-guerre bien différente de ce qu’il en est raconté.

Que sont devenus les prisonniers de guerre une fois celle-ci terminée ? Voici entre autre ce que le film nous dévoile, et quelle réponse atroce qu’un véritable crime de guerre commit par un des pays pourtant les plus pacifiques aujourd’hui.

Délivré par des acteurs débutants, le film est magnifiquement interprété et offre une décharge émotionnelle incroyable. Il faut dire que Martin Zandvliet parvient à donner une image humaine à ces jeunes soldats qui pourtant avaient toutes les raisons du monde d’être détestés. Le film met ainsi en avant l’idée que répondre d’un crime de guerre par un autre n’est absolument pas la solution et ce d’autant que pour la plupart de ces jeunes soldats, ce n’est pas spécialement un choix que d’avoir été mis au front.

 Superbement joué, mais aussi superbement filmé avec un sens du timing très intelligent puisque certaines choses attendues arrivent souvent quand on s’y attend le moins, Martin Zandvliet parvient à surprend même dans ce qui semblait ne pas pouvoir surprendre. Oui, dès le départ on sait qu’il va y avoir des morts, oui on sait plus ou moins quand ceux-ci vont arriver et pourtant, cela ne nous empêche pas de sursauter avec la même force que la mine sous les pieds de ces adolescents envoyé à la mort.

Parfaitement joué et réalisé, mais aussi parfaitement embelli par une musique magnifique, les oubliés est un film touchant, important puisqu’il nous montre une partie souvent cachée de notre histoire. Sans forcing et sans chercher à faire la morale, Les oubliés nous montre également que derrière les soldats, derrière la mort, il y a avant tout des humains pour qui la plupart n’ont rien demandé si ce n’est d’avoir une chance de vivre.

Magnifique film, Les oubliés est définitivement un des grands moments de ce début d’année.

Be the first to comment

Laissez nous un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :