Critique de Le monde est à toi

Le monde est à toi

9.5

Scénario

9.5/10

Réalisation

9.5/10

Casting

9.0/10

Bande originale

10.0/10

Les pour

  • Très bien écrit
  • Très bien jouée
  • Magnifique bande originale

Twitter : #LeMondeEstAToi @gaumont

Titre VO :

Casting : Karim Leklou, Isabelle Adjani, Vincent Cassel, Oulaya Amamra, François Damiens, Philippe Katerine

Réalisateur : Romain Gavras

Durée : 1H41

Date de sortie : 15 août 2018

En voilà un très bon film que ce Le monde est à toi. Très bon de par son scénario de qualité, de sa réalisation tip top, mais surtout de par son casting à une exception prêt.

Le monde est à toi est avant tout une belle parodie sur le film de gangster, mais pas une parodie en mode loufoque ou lourdingue, mais bien plus une parodie légère, qui ne s’annonce pas en tant que telle et parvient à faire rire à de nombreuses reprises. Se moquant de beaucoup de choses y compris de thèmes sensibles comme le cas des migrants (offrant au passage une scène d’anthologie de François Damiens), Le monde est à toi est brillamment écrit et vient un peu faire taire les mauvaises langues qui ne cessent de dire que le cinéma français est mauvais.

On se marre a plusieurs reprises et ce par le biais de scènes à l’humour osé, mais surtout proposé par des acteurs, comme je le disais plus haut au top. Impossible de ne pas directement citer Vincent Cassel qui hérite ici d’un de ses meilleurs rôles au cinéma. L’acteur plus connu comme un mec effrayant, bagarreur etc est hilarant dans ce film. Parodie de gangster ou presque même une parodie de ses précédents rôles, Vincent Cassel fait des étincelles dans le domaine de la comédie et devrait en proposer d’autres dans ce domaine. Après l’échec de son propre film, François Damiens est de retour plus en forme que jamais et à la minute où il apparaît à l’écran, c’est « éclats de rires » sur « éclats de rires ». Il délivre un dialogue de fou et notamment sur les migrants comme lui seul peut le délivrer sans choquer, mais bien en amusant. Ce passage où il intervient est déjà culte.

Quid du héros Karim Leklou, et bien ce dernier est juste très très bon. Parfait en voisin de palier, il a ce côté attachant qui fait que l’on croit en son histoire et en sa performance d’acteur.

Seule ombre au tableau… Isabelle Adjani ! Difficile de dire si elle joue la comédie tant la chirurgie l’a figée. Oui, désolé si cela risque de ne pas plaire, mais en 2018, le fait d’avoir Isabelle Adjani au casting d’un film est juste pour avoir un grand nom sur une affiche tant l’actrice semble totalement inerte, sans vie et figées dans le temps par son abus de chirurgie esthétique. C’est dommage d’en être arrivée là et d’avoir perdu finalement son plus grand atout de femme et d’actrice: ses expressions du visage.

Enfin, impossible de ne pas parler de la bande originale qui est exceptionnelle. Mélangeant du Jul à du Balavoine, chaque chanson est minutieusement choisie et forme un ensemble collant parfaitement aux images, aux thématiques du film et également à son côté parodique.

Be the first to comment

Laissez nous un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :