Critique de Le Cœur en Braille

Le Coeur en Braille

6.4

Scénario

6.0/10

Réalisation

6.5/10

Acteurs

7.0/10

Musique

6.0/10

Les pour

  • Un film touchant
  • Pascal Elbé est très bon

Les contre

  • Des dialogues parfois trop lourds

#Twitter : #LeCoeurEnBraille @gaumontfilms

Réalisation : Michel Boujenah

Acteurs : Charles Berling, Florence Guérin, Pascal Elbé, Jean-Stan du Pac, Alix Vaillot

Date de sortie : 28 décembre 2016

Durée : 1h29

Le Cœur en Braille, adapté du livre du même nom écrit par Pascal Ruter, raconte comment un jeune garçon et une jeune fille vont s’aider mutuellement à surmonter leur problème respectif. C’est surtout Marie qui aura besoin de Victor car celle-ci devient progressivement aveugle. Ils vont donc trouver le moyen de le cacher pour que Marie puisse passer son concours de violoncelle afin d’entrer dans une école supérieur.

le-coeur-en-braille-1Le film est touchant dès les premières séquences. Les enfants sont adorables et certains passages même s’ils sont très classiques nous font sourire grâce aux talents respectifs des jeunes acteurs Jean-Stan du Pac et Alix Vaillot. Le principal souci est dans la trop grande présence des dialogues. Alors que parfois un geste ou un regard aurait suffit, non il faut en rajouter avec des phrases parfois un peu pompeuses. C’est dommage et ça gâche même l’émotion obtenue juste avant. Surtout chez les jeunes personnages dont on a l’impression qu’ils s’expriment comme des adultes jusqu’au moment où ils se lâchent enfin et sortent un peu de langage jeune ou simplement se taisent. On trouvera cependant également de très belles séquences entre Victor et son père joué par Pascal Elbé où l’équilibre entre l’adulte et l’enfant permet de donner un sens fort à la composition de leur scène.
A côté de ça la réalisation signé Michel Boujenah sonne juste. Rien d’extraordinaire, on est là avant tout pour raconter une histoire et il n’y aura jamais de rebondissement par surprise. C’est juste touchant, charmant et beau selon les goûts et la bande son est loin d’être désagréable. Résultat les fans de petits comédies romantiques françaises ne devraient pas être déçus.

Be the first to comment

Laissez nous un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :