Critique de Kuso

Kuso

0

Scénario

0.0/10

Acteurs

0.0/10

Musique

0.0/10

Réalisation

0.0/10

Les contre

  • Sans intérêt

Twitter : #Kuso

Réalisateur : Flying Lotus

Acteurs : Hannibal Buress, Tim Heidecker, Anders Holm

Durée : 1h45

Date de sortie :  2017 (vu à l’étrange festival 2017)

Imaginez, vous vous promenez dans une galerie d’art exposant des jeunes créateurs. On tombe alors sur une oeuvre que des gens contemplent, regardent avec étonnement et parfois applaudissent… Cette oeuvre c’est une Merde affichée sur un mur.

Et bien, pour moi cette merde est simplement une merde et c’est exactement mon ressenti à la sortie de Kuso. Est-ce pour autant que je vais critiquer les gens qui applaudissent… Certainement pas, mais il est évident que je ne vais pas les comprendre.

Il n’y a absolument rien qui m’ait plu dans ce film. Mélange de 3 courts métrages entremêlés et dénoués dans un bordel incroyable et on considère ceci comme un film… pour moi cela s’appelle plus une collection de courts métrages déguisé en film.

Ensuite le film joue sur l’aspect « dégoûtant » pour faire du « dégoûtant » sans réel fond ou intérêt. Ainsi on n’évite pas l’éjaculation faciale ou la pénétration jusqu’à l’éjaculation d’un furoncle parlant pour ne citez que deux des moments les plus gênants et dégoûtants. A cela on ajoute des personnages, tous recouverts de pustules, herpès et autres malformations sans la moindre raison, un insecte géant sortant d’un anus et autres joyeusetés sans queues ni têtes.

La réalisation est évidemment ridicule et sans aucun intérêt tout comme la bande originale essentiellement composée de bruits ou de sons récupérés ici et ailleurs. Comble pour un musicien.

Clairement Kuso ne m’a procuré qu’une seule émotion, l’ennui !

 

Be the first to comment

Laissez nous un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :